La présente rubrique se veut être la caisse de résonance d'actions ou d'événements positifs ou
négatifs dans les différents quartiers de Waterloo.

N'hésitez à nous communiquer tout information qui touche votre quartier !

 

 

__________________________________________________________________________

 

Echos janvier 2018     26

 

Waterloo : 1424,6 habitants / km² B.W. : 366/km² !
Nous menons cette réflexion à l’occasion du vote au Conseil communal de ce 29 janvier d’un permis pour un lotissement de 11 habitations rue Palau. En soi, rien à dire sur ce lotissement.


Mais, MVW, c’est sa spécificité, rappelle que chaque building et chaque lotissement nouveaux à Waterloo et dans les communes voisines amènent sa part de trafic supplémentaire dans notre commune, ce qui accroît la congestion des artères principales et la circulation de contournement de celles-ci par les quartiers résidentiels !

Il est donc urgent de mettre en œuvre le Schéma de Développement Communal (SDC) de manière à y intégrer ce type de projet et la mobilité qui en découle.

MVW a réitéré cette demande depuis le début de cette législature. Enfin, la Bourgmestre promet que le Schéma sera déposé bientôt à la Région. Nous maintenons la pression, puis nous serons vigilants sur son contenu.

 

Cimetière du Centre à restaurer d’urgence !

Ces photos ont été prises au mois de décembre dans le cimetière de la drève des Dix Mètres.

                  

            Vues de l’ossuaire : la partie en béton est ajourée. Certains corps ne sont pas encore
               des squelettes lorsqu'ils y sont déposés sans cercueil...
               A certains moments les fossoyeurs doivent mettre de la chaux pour l'odeur !

                                      

                                Etat délabré d'un monument funéraire

 

 

Financement du "Master-Plan " (suite)

Au dernier Conseil communal, la Bourgmestre a donné un début de réponse à notre interrogation sur le financement du projet. Mais cette réponse ne suffit pas. Pour rassurer les Waterlootois et pouvoir ainsi démarrer l’analyse du contenu, MVW demande à nouveau la présentation d’un plan financier qui déterminera :

- de quels moyens financiers pourrait disposer la commune dans les six prochaines années,

- permettront-ils la mise en œuvre de tout le plan ou d’une partie de celui-ci ?

 

__________________________________________________________________________

 

Echos novembre/décembre 2017   25  

 

 

 

Un vent de fraîcheur souffle sur le Chenois !

Voilà près d’un mois, le 9 décembre dernier, s’ouvrait, au coin de la rue Mattot et de la rue Bruyère Saint Jean, la première épicerie coopérative et participative de Waterloo !

 

Ce rêve, un peu fou pour certains, nourri dans l’esprit de Waterloo en Transition, a germé dans la tête de quelques Chenoisiens décidés à animer leur quartier et à le nourrir de belles rencontres.

Petit à petit depuis près de six mois, grâce à l’enthousiasme, la persévérance et la pugnacité de leurs concepteurs, rejoints par des dizaines et des dizaines de sympathisants intéressés à devenir coopérateurs, ce rêve s’est transformé en projet puis en réalité !


L’épicerie Woocoop propose une approche originale de faire ses courses et nous fait prendre conscience de notre rôle de citoyen dans l’acte quotidien d’achat.
Cette épicerie propose près de 300 produits de qualité dont la provenance fait l’objet d’une attention particulière avec un accent mis sur les produits frais issus de producteurs locaux.  Woocoop nous invite à consommer mieux pour notre santé, notre société et notre planète !



Mais cette épicerie, c’est surtout une belle aventure humaine ! La réussite du projet repose sur l’implication de chaque coopérateur : confiance et responsabilité sont les maîtres-mots. Ce sont les membres de la coopérative qui sont propriétaires de l’épicerie. Chaque membre s’engage à s’impliquer dans le fonctionnement de l’épicerie en fonction de ses compétences et des besoins : notamment l’accueil et le service dans le magasin : 3 heures par mois, tâches administratives, gestion des stocks, nettoyage du magasin, …Seuls les membres peuvent donc faire leurs courses dans la coopérative.

Une belle initiative citoyenne à soutenir et à rejoindre !
_________________

 - Plus d’information sur le site de l’épicerie : www.woocoop.be

 - Une séance d’information aura lieu le jeudi 11 janvier à 20h à la salle Notre Dame, Rue des Paveurs, 50 (Chenois). S’inscrire à l’adresse  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (Préciser nombre et noms) 

____________________

 

 

Silva Terra : solution durable pour la Mobilité à Waterloo


 

Début du tunnel sous le ring, à hauteur de Waterloo/Dercheid (voir LLB 9/01/18)

 

Comme notre Conseiller Bernard Catala le prône souvent au sein du Conseil communal, les solutions de mobilité et d'amélioration du cadre de vie à Waterloo doivent être recherchées dans le cadre de projets interrégionaux tels que Silva Terra, car nous sommes une des principales portes d'entrée de la Région bruxelloise !

MVW sera attentif à ce qu’un transport en commun rapide en site propre joigne Waterloo- Lion aux Quatre Bras de Tervuren en passant par Groenendael et Léonard sur le Ring Ouest, avec des connexions au réseau de transport en commun bruxellois.

 

MVW demande aussi, dans le cadre de ce projet, une liaison entre le Ring Ouest et la N5, (au nord de Waterloo) afin de permettre une liaison rapide, principalement en transport en commun en site propre, entre Waterloo Lion et l'avenue Louise par Rhodes et Uccle…

 

Un tel projet constituerait à nos yeux une solution durable pour le casse-tête de la mobilité dans Waterloo et la meilleure assurance pour une tranquillité retrouvée dans nos quartiers.

 

 

 

Chaussée de Bruxelles, danger au croisement avec l’accès au "nouvel Aldi"

Dans un écho de juin 2017, nous attirions l’attention sur un double danger potentiel. MVW a été entendu partiellement : un signal « Stop » a été placé indiquant clairement que le véhicule sortant de l’accès n’a pas priorité. En revanche, le tourne-à-gauche sur la chaussée, en direction de Joli-Bois, reste autorisé !


Clairement pas de priorité mais tourne-à-gauche toujours possible !

 

 

 

 

  __________________________________________________________________________

 

 

Echos octobre 2017   24

Boulangerie « Grain de Vie » (Boulangerie, Pâtisserie, Sandwicherie)*

L’ASBL Grain de Vie, fondée en 1997, prend en charge des personnes handicapées en vue de promouvoir leur intégration sociale…

Le travail se réalise dans un cadre familial grâce à l’accompagnement bienveillant de nombreux volontaires et de professionnels éducateurs (boulanger, cuisinier…) engagés grâce au soutien de la Région Wallonne et d’autres instances publiques et privées.

Produire du pain : dans l’ordre des difficultés, pour faire du pain, on commence par pétrir la pâte, mais il faut préalablement peser les ingrédients, ce qui demande une plus grande capacité de concentration. La cuisson se fait avec l'aide du boulanger. Les jeunes peuvent également aider à servir en magasin, participer à la préparation des pâtisseries et sandwiches ainsi que du dîner supervisé par le cuisinier. Ces professionnels, sont présents toute la journée, de même, parmi les volontaires, une personne au moins assure une présence toute la journée.

 Au vu des différentes formes d’handicap, trouver un emploi est aléatoire. Le but principal est de parvenir à ce que ces jeunes puissent se débrouiller et sachent gérer leur autonomie. Parce que si certains vivent encore chez les parents, d’autres logent dans une habitation supervisée. En venant au Grain de Vie, ils sont contents de venir, ils ont une occupation qui les intéresse et reviennent donc régulièrement avec plaisir. Sur le long terme, on constate les progrès de ces jeunes : une plus grande capacité de concentration, une réflexion mieux structurée, des progrès dans l’acquisition de l’autonomie personnelle, une plus grande socialisation etc…

Cet objectif de valoriser l’être humain, même le plus démuni, attire d’autres candidats. Grain de Vie a de grands projets d’extension pour pouvoir accueillir plus de monde. Mais où trouver les fonds nécessaires ? Actuellement la vente des pains, viennoiseries, sandwiches ne génère pas assez de bénéfices pour envisager des travaux en fonds propres. Ce serait possible, si les ateliers et magasins ouvraient les weekends… Mais où trouver les volontaires disponibles ?

 

Comment aider Grain de Vie à faire aboutir ce nouveau projet ?

  • En achetant leurs produits (ils sont excellents…) à Waterloo,
    122,rue de la Station (à l’angle de l’avenue Emile Theys, en face de l’Athénée de Waterloo/Heures d’ouverture:du lundi au vendredi de 9H à 17H /Les portes ne sont fermées que les jours fériés et ceux spécialement avisés)


  

                                           Alléchant, prochaine achat !

  • En commandant des pains-surprise pour toutes sortes d’occasions.

  • En faisant un don sur le compte BE 57 3101 7432 3335 (déduction fiscale pour toute somme de plus de 40 EUR)

 

Je remercie vivement Monsieur Yves Heymans, Administrateur et Responsable Commercial, pour les informations et les explications qu’il m’a fournies.

  

* Béatrix Marchand-Alaerts, Conseillère CPAS – octobre2017

 

  

1570 signatures pour le château de la Rose !

La pétition que nous avons relayée (voir ici) a recueilli un large consensus au sein de la population dans tous les quartiers. Les promoteurs (une association du Chenois) ont pu déposer, le lundi 30/10/17, à Jambes-Ministère wallon en charge du patrimoine - 1570 pétitions signées ! Le dossier a donc été validé, puisque le minimum légal de 1000 signatures est largement dépassé ; une procédure d’examen en vue d’un classement va être mise en œuvre, ce qui entraîne d’office le blocage de tout permis de bâtir pendant
1 an.

Bravo aux organisateurs et merci à tous nos lecteurs qui l'ont signée.

                          
                                      Dépôt des pétitions au service du Patrimoine

 NB : dans une interview à La Libre Belgique (13.11.17), la Bourgmestre déclare que l'avocat de l'actuelle propriétaire a certifié qu'un futur contrat de vente contiendra une clause qui interdit la démolition du chäteau.
Il n'en reste pas moins vrai que la pétition fut utile pour ôter toute velléité de destruction dans le chef d'une ou l'autre personne, en outre elle permettra, peut-être, un classement de l'édifice.

 

 

Bonne nouvelle pour « Mains tendues »"

Dans cette rubrique, nous avons déjà évoqué cette remarquable ASBL (lire). Le Ministre Carlo Di Antonio (CDH) vient de lui accorder un subside de 5.500 EUR pour une extension de l'activité (vêtements 2ème main) et de l’achat de mobilier pour les vendeurs. Somme bien méritée pour ces courageux bénévoles, mais que ceci n’empêche pas nos dons !

 

 

 

Feux de signalisation à Joli-Bois en ordre !

Dans la presse comme dans les conversations, Le carrefour Chaussée de Tervuren, Chaussée de Bruxelles, Chaussée Bara était devenu Le point noir de la circulation tout le long de la journée. Selon SPW : ' un fusible a " sauté ", et rendu inactifs les radars de prolongation. Les phases fonctionnaient alors avec leurs durées minimales. Une nouvelle régulation a été mise en place vendredi 10 novembre en fin de journée : elle offre à nouveau davantage de capacité à la N5, comme avant le 2 octobre (en récupérant les 25% de vert perdus), tout en offrant plus de vert pour le tourne-à-droite " Chaussée Barra vers N5 Charleroi " et son contraire, le tourne-à-gauche.

 
Une circulation plus fluide à l'heure de pointe

Ajoutons qu’une intervention de notre Conseiller Bernard Catala auprès du SPW Infrastructures a permis d’accélérer le processus d’intervention.

 

 

 

 

 

__________________________________________________________________________

 

 

Echos septembre 2017      23

Sauvons le château de la Rose !

Pour éviter tout projet immobilier qui détruirait ce témoin de qualité du patrimoine de notre commune, le comité du Chenois a décidé de lancer une pétition en vue d’un classement. En effet, si 1.000 personnes la signent, une procédure d’examen en vue d’un classement peut être lancée auprès de la Région wallonne ; sa mise en œuvre entraîne d’office le blocage de tout permis de bâtir pendant 1 an.

Voici la description du bien fait à l’Inventaire du patrimoine immobilier de la Wallonie (SPW-DG04/ Waterloo section C 328) :

Ancien château des Roses. Dans une belle propriété arborée, intéressante bâtisse d’influence Art nouveau construite au début du 20ème siècle. Construction en briques striée de bandeaux de calcaire et coiffée d’une toiture à brisis en ardoises. La travée d’entrée est précédée d’un petit perron en calcaire aux murs d’échiffre courbes (NDLR : dans un escalier, le mur dont la partie supérieure est rampante et qui porte les marches) ; elle se termine par un haut fronton courbe. Les baies cintrées en bois sont d’origine ainsi que la corniche. Le décor intérieur participe à la qualité du bien ; dans le hall d’entrée, un escalier en bois peint est éclairé par un large vitrail d’esprit Art nouveau. Les stucs des murs et du plafond ainsi que la mosaïque au sol renforcent l’intérêt architectural de ce bien.

 


 

Pour la sauvegarde du Château de la Rose, ses dépendances et son portail, ses arbres remarquables et classés qui enjolivent le parc, rassemblons un maximum de signatures pour préserver notre patrimoine, notre cadre de vie et notre environnement !

La valeur et la beauté du site sont profitables à tous les habitants du Chenois et de Waterloo.

 Votre exemplaire de la pétition

 

Trou noir au parking communal ?

Où est l’éclairage ?

Les travaux du parking viennent de s’achever. Rien à dire sur la disposition des emplacements. Mais, il faut constater qu’à ce jour aucun signe d’une mise en œuvre d’un éclairage n’apparaît. Pas de poteau et pas même de travaux préparatoires.
Situation inquiétante à l’approche des jours de plus en plus courts.
Espérons que cette constatation soit vite démentie, sinon quel beau travail gâché !

 

 

 

 

 

 

__________________________________________________________________________

 

 

Echos juillet/août 2017             22

Une voie rapide Sainte Anne- Berlaymont pour les vélos ?
Au bout de la rue Sainte Anne, à hauteur du pont au-dessus du Ring, les travaux de placement de panneaux anti-bruit sont achevés.

Comme les photos le montrent, il existe un espace qui permettrait d’aménager une voie cyclable rapide de Sainte Anne au Berlaymont : un premier tronçon jusqu’à la drève de Richelle, puis les cyclistes passent sous le pont de l’autoroute et trouveraient à gauche dans le rond-point un second tronçon qui les mènerait jusqu’au plateau d’Argenteuil.


Bout de la rue Sainte Anne, à gauche accès vers la future(?) liaison rapide


Entre la maison et l’entrée de l’autoroute, arrivée de la liaison à la drève Richelle 

 


Les cyclistes passent sous le pont pour rejoindre le second tronçon vers Argenteuil

 


Début de la partie entre la drève Richelle et Argenteuil le long du talus de l’autoroute

Ne serait-ce pas une belle réalisation offrant vitesse et sécurité aux cyclistes dont de nombreux étudiants ?

 

 

Les marronniers du parking " Commune " préservés

En 2016, nous soutenions l’action d’habitants qui protestaient contre le projet d’abattement des 3 marronniers sis le long du parking "Commune" en rénovation (voir écho en 2016), place Jean Jacobs.

Démarches payantes, les travaux s’achèvent et les marronniers sont sauvés. Preuve à nouveau que réagir peut faire changer d’avis le Collège communal !


               Vue sur les 3 marronniers

 

Street art nous avons été entendus !

Dans l’écho de juin dernier (voir ici) nous nous réjouissions de la belle opération artistique dans le tunnel sous les voies du chemin de fer, mais nous regrettions qu’elle ne concernât qu’une partie de celui-ci.

Nous avons été entendus ! Désormais tout le tunnel et ses accès sont pourvus de magnifiques figurations.

Voici quelques photos qui témoignent de cette transformation, bravo aux auteurs, membres de la Maison des Jeunes.

 

 

 

 

 

Echos juin 2017                    21

Street art à encourager à Waterloo
Au lieu de sinistres graffitis, vous pourrez admirer tout le long du mur de l’accès au tunnel, côté rue de la Station, du vrai "art de rue " . Cette représentation donne tout de suite un autre aspect à cet endroit ! Dommage, que les parois du tunnel et de l’accès rue Dury n’ont pas été concernés par cette opération artistique, le contraste est saisissant.

Voilà bien une forme d’art que le Collège devrait promouvoir à plusieurs endroits de Waterloo.

 

 

Immeuble "Place Capouillet " Schéma de Développement Communal (SDC)

Place Capouillet face au bâtiment "Spechim"

Le dossier Spechim- Propinvest  a été mis à l’enquête publique ce qui est une décision correcte vis -à -vis des Waterlootois et particulièrement des habitants du Chenois.

Celle-ci est terminée depuis le 29 juin. Au Conseil communal du 26 juin, notre Conseiller, Bernard Catala, attirait l’attention de la Bourgmestre sur le fait que ce projet développe une densité supérieure à 100 logements à l’hectare avec de plus trop peu de parkings.

Or, le code Wallon ne demande pas une telle densité de logements à ce type d’endroit situé près d’une gare. Une densité de 55 logements à l’hectare serait là la norme maximale ; il serait donc raisonnable de limiter le nombre d’appartements à 14 au lieu de 28.

Au-delà du projet soumis à l’approbation du Collège, autoriser des densités aussi importantes créerait un précédent pour d’autre projets, par exemples Place Capouillet ou sur l’ancien Parking Fiat.

Ce projet contesté est l’occasion pour MVW-CDH de rappeler à nouveau la nécessité d’adopter pour Waterloo des outils légaux de planification de l’aménagement de l’Urbanisme et du Territoire. Le résultat d’une navigation à vue en ce domaine est patent : un urbanisme au cas à cas, un mobilité de moins en moins maîtrisée…

A quand donc un Schéma de développement communal (SDC) qui est un outil légal prévu par le nouveau Code, pour planifier et gérer l’urbanisme et l’aménagement du territoire à long terme et dans la transparence !
Il évitera les conflits entre promoteurs et citoyens ; l’arbitrage par la commune sera grandement simplifié !

La Bourgmestre l’a annoncé au dernier Conseil communal comme étant en élaboration !
Après 35 ans de carence, la Majorité accepterait en fin ce que MVW-CDH préconisait depuis des années et qu’elle refusait d’un revers de main.

Nous resterons vigilants !

 

Triage Sainte-Gertrude : sauvetage en vue ?

En 2015, le Conseil communal a voté un budget de 47.442 EUR  pour une étude sur les moyens légaux de préserver ce poumon vert à la limite de Waterloo. Où en est-on ?


Vue du Triage un des derniers poumons verts à Waterloo

La Bourgmestre a exprimé, lors du Conseil communal du 26 juin, son intention de préserver le triage et de mettre en œuvre les moyens légaux pour ce faire !

Bonne nouvelle donc, si elle se confirme.
MVW-CDH continuera son action engagée depuis des années pour préserver l’intégralité des 62 hectares de bonnes terres agricoles du Triage Sainte Gertrude. 
Nous souhaitons que ces bonnes terres puissent devenir à court terme des terres de production de permaculture Bio qui approvisionneront les marchés et habitants locaux !

 

Chaussée de Bruxelles, danger au croisement avec l’accès au "nouvel Aldi"
Depuis quelques semaines, "Aldi et la boucherie Renmans" ont changé d’emplacement. Leur nouveau bâtiment est sis au milieu d’un lotissement comprenant aussi des appartements construit à l’endroit de " l’ancien Contrôle technique" à Waterloo. L’accès unique à cette surface commerciale et aux appartements est situé côté chaussée de Bruxelles.

 

Tourner à gauche en quittant l’accès présente un danger !


Deux dangers pour la sécurité routière :
- tourner à gauche en sortant pour emprunter la chaussée vers Joli-Bois est dangereux ; certes cette situation existe ailleurs sur la chaussée mais ici nous sommes en présence d’un accès qui sera non seulement utilisé par les habitants du lotissement mais quotidiennement par un grand nombre de clients de cette surface commerciale.
- normalement le véhicule sortant de l’accès n’a pas priorité. Il faut demander à la police de vérifier cette assertion et selon la réponse implanter le ou les poteau(x) routier(s) adéquat(s).

Des mesures s’imposent d’urgence pour éviter les accidents, nos Conseillers vont agir auprès des autorités compétentes !

 

 

__________________________________________________________________________ 

 

Echos mai 2017   20

NDLR : la présente rubrique qui connait un grand succès évolue : nous irons également à la rencontre de personnes et associations qui donnent de la vie à un quartier. Nous débutons par l’ASBL Mains tendues à la drève de l’Infante
Bonne lecture et faites-nous part de vos impressions via notre mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Drève de l’Infante : ASBL Mains tendues de Michel Corin

 
Local de Mains tendues

Fondée par l’abbé Michel Corin en 1976, elle a pour but d’aider les plus démunis. C’est un service d’entraide pluraliste et autonome, composé d’une équipe de bénévoles dynamiques, qui travaille en collaboration avec le CPAS.

C’est une constatation : même à Waterloo, beaucoup de personnes ont des difficultés financières.

 

En plus des vestiaires et boîtes aux trouvailles (brocante), le service le plus connu, les bénévoles de « Mains Tendues » s’occupent du transport ponctuel et accompagnement vers des Centres de soins de personnes valides habitant Waterloo, de la visite aux personnes seules à domicile ou en institution, d’une écoute téléphonique (une orientation, un soutien moral ou une aide sociale – n° 02/385.16.49).

 

Comment pourriez-vous les aider ?

- En devenant bénévole ! Vous venez de prendre votre retraite ? Vous avez des compétences et/ou du temps libre ? Venez rejoindre l’équipe, vous ferez œuvre utile tout en vous créant de nouvelles amitiés. Le volontariat, c’est bon pour le moral !

 

- En offrant des vêtements propres et en bon état, des chaussures, du linge de maison, de la vaisselle, des casseroles, des livres, des jouets, des luminaires, des objets divers dont vous n’avez plus l’usage… (N.B. Les bénévoles se réservent le droit d’accepter ou de refuser les dons).
Les dépôts de vos dons peuvent se faire aux vestiaires : 27, drève de l’Infante, bâtiment C à Waterloo, les mercredi et samedi de 14 à 16 H.

Une équipe se chargera de trier vêtements et objets : ce qui sera proposé à la vente, ce qui va être orienté vers d’autres institutions… 


- En venant y fouiner les mercredi et samedi : je vous le conseille, vous risquez d’avoir d’heureuses surprises !

  

- En faisant un don au compte BE330011 7077 5246 de l’ASBL Mains Tendues de Michel Corin (attestation fiscale pour tout don de minimum 40 EUR).

 

Merci à Madame Ghislaine Doyen, coordinatrice et secrétaire, qui a bien voulu nous consacrer un peu de son précieux temps.

  

                                                                    Propos recueillis par Béatrix Marchand-Alaerts-mai 2017

 

  

Avenue du Longchamp/ Chaussée de Louvain : les riverains ne se laissent pas faire !

 
Vue de la chaussée de Louvain sur la parcelle concernée

 

Nous avons évoqué à plusieurs reprises le combat des habitants de ce quartier (voir ici).

 

Malgré une volonté de mener une opposition constructive, c’est subrepticement, par l’intermédiaire de notre Conseiller Communal Bernard Catala, qu’ils apprennent qu'un permis de bâtir a été accordé à la société UNIBRA pour la construction d'immeubles à appartements et de commerces à la chaussée de Louvain 63-69.

 

Vu que les aménagements apportés aux différentes moutures du projet ne sont que changements mineurs qui ne résolvent en rien les problèmes importants que causeront cet ensemble de bâtiments, tous les habitants de l’avenue du Longchamp ont décidé d’aller en recours auprès de la Région wallonne contre cette décision du Collège.

 

Ajoutons que la réalisation de ce projet le long de la chaussée de Louvain occasionnera encore plus de bouchons et de difficultés de circulation sur cette chaussée ; en effet, il ne prévoit aucun aménagement de voirie pour fluidifier le trafic.

 

__________________________________________________________________________

 

 

Echos avril 2017     19

Allée du Triage- Drève de l’Infante : rétropédalage de la Majorité !

Lors du Conseil communal de ce 24 avril, le Commissaire de police a concédé que les comportements dangereux avaient surtout été constatés avenue Jules Colle et avenue des Blés d’or. Il a admis que les problèmes posés par les rues adjacentes n’avaient pas été anticipés ! (Qui a dit « gouverner c’est prévoir « ?)

MVW-CDH rappelle à nouveau notre recommandation de réactualiser en priorité le plan communal de Mobilité de 2009 devenu obsolète (tous les nouveaux lotissements envisagés ou réalisés depuis 2007 n’ont pas été pris en compte) n’a toujours pas été suivie. De là, les couacs et autres rétropédalages !

 


Drève de l’Infante à nouveau circulation dans les deux sens

 

En outre, dans ce cas-ci, un montant est à disposition de la Commune sans devoir faire appel à la Région wallonne !

En effet, l’association Inter-Quartiers de Waterloo et le comité Faubourg-Ouest ont obtenu 30.000 EUR de Bella Vita pour réaliser des études de circulation et des aménagements dans les voiries autour de Bella Vita. Cette somme n’est pas employée, malgré nos demandes répétées ; voilà le moment ou jamais de l’utiliser en faisant appel à des experts en Mobilité.

 

 

Mobilisation au Chenois contre l’érection d’une antenne de mobilophonie près du Bois des Bruyères

 

 

Au fond emplacement prévu pour le nouveau site

 Ces habitants estiment :

- que l’utilité ou la nécessité de ces antennes est extrêmement douteuse, car le Chenois est déjà très bien couvert par les réseaux actuels de mobilophonie. Les différents opérateurs de mobilophonie se partagent en effet déjà 13 sites actifs d’antennes gsm sur la commune de Waterloo. Il n’est donc pas utile d’en implanter de nouveaux ;
- ce projet est totalement démesuré quant à la puissance des antennes prévues : la demande concerne en effet 6 antennes de 80W ainsi que 3 antennes de faisceaux hertziens ;

- que ces ondes électro magnétiques pourraient avoir un effet nocif sur la santé, d’autant plus important que les antennes seraient implantées à côté de l’endroit où un avant-projet prévoit la construction de nombreux logements et du nouveau Sacré-Cœur !

Notre Conseiller Bernard Catala veillera à un examen approfondi de ce dossier lors de son passage à la CCATM (Commission Consultative Aménagement du Territoire et Mobilité).

                                                                       

 

Une balade "sentiers " dans Waterloo avec MobiWoo

 

Le dimanche 23 avril était organisé, par MobiWoo*, une balade au travers des sentiers méconnus de Waterloo.

L’objectif de cette activité était de faire découvrir des sentiers, des chemins permettant de se balader dans Waterloo sans passage incessant de voitures et sans passer par des rues fort passantes.

Le démarrage se faisait à l’école Saint François d’Assise. Arrivés au Bois des Bruyères le groupe s’est séparé : les 5 km ont terminé leur parcours en revenant vers l’école avec une halte improvisée chez les organisateurs pour un petit jus désaltérant. Les autres continuaient une  promenade de 10km en direction du centre de Waterloo.

Nous étions une petite quarantaine ; l’occasion d’une part de prendre un bon bol d’air en famille, de découvrir autrement notre commune mais aussi de faire de belles rencontres humaines.

 

* MobiWoo, groupe de citoyen, œuvre pour une mobilité douce, une mobilité alternative à Waterloo pour les personnes de tous âges et de toutes conditions physiques (déplacement pédestre, à bicyclette, en fauteuil roulant, à trottinettes,) – plus d’infos sur www.mobiwoo.be.  

__________________________________________________________________________

 

Echos février 2017                        18

 

Saga du Bois des Bruyères (suite)
Lors du dernier Conseil communal, Valentine Percy a donc demandé à la Bourgmestre son avis concernant une implantation alternative de l’école du Sacré-Cœur sur l’ancien parking Fiat proposé préalablement par un comité de quartier du Chenois.

 

      Photo du plan proposé, en bleu implantation alternative pour le Sacré-Cœur

 

 

 

 
L’emplacement proposé à l’arrière de l’ancien parking Fiat

Ce plan éviterait l'abattage du Bois actuel et préserverait mieux la Biodiversité, en mettant plus de place à disposition de l’école du Sacré-Cœur avec des facilités d’accès en termes de parking et de mobilité. Il permettrait aussi un agrandissement ultérieur de l’école et une forte diminution des nuisances par rapport aux résidents actuels.

La Bourgmestre a répondu : "L'entièreté du Collège a apprécié la proposition de plan, cependant nous devons respecter certaines contraintes car le terrain est privé en plus d'être en zone rouge. S'il existe une solution pour maintenir la totalité du bois des Bruyères, nous le maintiendrons bien entendu. Racheter ce terrain n'est pas une option car le montant demandé est bien trop élevé pour la commune."
Aucune demande de permis ni d'étude d'incidences n'ont été faites jusqu'à présent.

Pour dépassionner le débat, MVW-CDH demande au Collège :
- la transparence complète dans ce dossier, notamment la surface exacte de la partie qui serait déboisée,
- de l’imagination pour préserver ce Bois, par exemple, en imposant des charges d’urbanisme liées à la protection du bois.

 

 

La commune achète deux parcelles de bois le long de la chaussée de Tervuren
Leurs propriétaires voulaient, en effet, couper les arbres de ces deux parcelles situées de part et d’autre du rond-point du Berlaymont. La Commune les rachète pour un montant de 2,50 EUR par m². Une troisième parcelle, sise à l’arrière des deux premières, appartenant à un autre propriétaire, sera ultérieurement acquise.

 

 
Entourées de rouge, les parcelles rachetées           Rond-point du Berlaymont, vue sur les 2 parcelles

 

La Bourgmestre nous informe que le sol d’une des parcelles est en très mauvais état à cause des pistes " sauvages " pour vélo, ce qui pourrait endommager les arbres. C'est la raison pour laquelle le relief du sol sera remis en état. Ensuite, les parcelles seront entretenues gratuitement par le département de la Nature et des Forêts du Service Public de Wallonie.

 

 

 Etat actuel de cette parcelle

  

MVW-CDH a cependant demandé à la Commune que des piste VTT soient aménagées dans le bois afin que les arbres soient mieux préservés et que les amateurs de VTT, dont beaucoup de jeunes, puissent continuer à s’entraîner dans de meilleures conditions qu’actuellement.

 

Avenue du Beau Vallon, cela coince
Un avertissement a été envoyé aux riverains pour leur demander de ne plus garer les voitures sur les trottoirs. Excellente initiative, mais l’enfer peut être pavé de bonnes intentions : comme aucune mesure de stationnement et/ou d’aménagement n’a été prise, il s’en est suivi un blocage complet de la rue !

 


Circulation quasi-impossible si des voitures
ne sont pas garées sur le trottoir

 

Une conséquence concrète de l’absence d’un Plan de Mobilité révisé : toutes les initiatives en ce domaine sont réalisées de manière aléatoire et ponctuelle et conduisent à des situations aberrantes. Notons que la Bourgmestre a promis une remise en ordre dans cette avenue mais quand ?

 

 

 

__________________________________________________________________________

 

 

 

 

Echos janvier 2017    17

Tristesse au plateau de l’Ange
Le décès soudain de Jacques Noël fut un choc pour de nombreux habitants de ce quartier. Initiateur du comité de quartier Adéqua, il mena avec les habitants une action énergique pour la défense des intérêts de l’ensemble des artères de ce quartier paisible face au projet "Cœur de ville "  du promoteur Wereldhave soutenu par l’ancien Bourgmestre.

 
Le projet heureusement remis en cause


Grâce à leur obstination, le projet est à présent en révision. La Bourgmestre a en effet mandaté un opérateur provincial pour étudier un cœur de ville nettement plus large, ce qui était la suggestion de MVW-CDH depuis le début.

Un échevin a confié que l’action de Jacques Noël fut déterminante dans ce changement d'attitude du Collège. Quel plus bel hommage pouvait être rendu à son action ?

Il nous revient que quelques habitants sont déterminés à reprendre le témoin, excellente initiative car la vigilance reste de mise.

 

Le Sacré-Cœur quitte le centre-ville

L’école du Sacré-Cœur déménagera dans quelques années du centre vers l’ancien parking Fiat/Bois des Bruyères. A la place de l’actuel bâtiment seraient érigés une nouvelle galerie commerçante, des appartements de luxe et éventuellement un hôtel. L’avant-projet prévoit que l’école serait donc implantée sur une partie du Bois des Bruyères, contre le souhait de nombreux Waterlootois qui désirent une préservation complète d’un des derniers poumons verts de notre commune.

Nous serons très attentifs à une préservation complète de ce bois et donc à obtenir une modification de l’actuel avant-projet, affaire à suivre…

 

Parking Sainte-Anne, projet inachevé

Début septembre, le terrain " des scouts" longeant la rue de la Paix fut aménagé pour servir de parking les jours d’école (voir ici). Actuellement, il n’est toujours pas fermé en dehors des heures d’école, il manque une barrière et celle existante n’est pas souvent fermée. Cette situation a déjà permis à des jeunes de faire un rodéo en pleine nuit. Il est plus que temps de terminer le travail !

 
 Pas de barrière à l’entrée                                     A la sortie, une barrière qui reste souvent ouverte

 

 

_________________________________________________________________________