Waterloo, une gestion en bon père de famille…       21
Lors de la séance du Conseil communal du 20 décembre dernier consacrée notamment au budget 2016, la Bourgmestre s’est félicitée d’une gestion " en bon père de famille ". Si cette expression juridique est passée dans le langage courant pour désigner une gestion raisonnable, il est amusant de rappeler tout de même qu’elle a été supprimée du droit français en 2014 pour son côté notamment désuet et discriminatoire.

Une gestion en bonne mère de famille de notre commune, où la compétence et la sensibilité féminines trouveront leur pleine expression, n’est-elle pas envisageable ?

A condition que la gestion communale dépasse le carcan d’une gestion quotidienne, prudente et craintive et qu’elle soit axée sur une vision à long terme performante, audacieuse, courageuse et empreinte d’humanité ! C’est le vœu que nous formulons pour 2016 !

                                                                            Ancienne "Une" de la page d'accueil  parue  le 23.12.15

 

 ______________________________________________________________________________

Une initiative communale de concertation à saluer…et à suivre ! 20

La Bourgmestre a lancé ce 30 novembre 2015 une campagne de consultation des habitants des différents quartiers de Waterloo*. Nous saluons cette initiative et nous nous en réjouissons.

Le succès de la 1ère rencontre (300 personnes) témoigne de l’intérêt des habitants à la démarche d’écoute de leurs préoccupations mais aussi de leur espoir sur les réponses qui seront apportées. La question notamment de la mobilité de plus en plus difficile dans notre commune est une préoccupation partagée par beaucoup. MVW- CDH n’a de cesse de répéter depuis le début de la législature  que la mobilité doit être une priorité et de proposer des actions dans le sens d’une mobilité plus fluide. Il est urgent de prendre des mesures pour le bien- être des habitants de nos quartiers. Ces mesures locales sans nul doute contribueront également à diminuer notre empreinte écologique, question bien d’actualité et tout aussi urgente !

MVW- CDH sera attentif au suivi que la majorité donnera à ces rencontres qui se prolongeront en 2016 et aux réponses concrètes qui seront apportées !  

* Compte-rendu de la réunion ; réflexion sur son suivi

                                                                                      Ancienne "Une" de la page d'accueil  parue  le 02.12.15

______________________________________________________________________________

 

Pour rétablir une qualité de vie "résidentielle" à Waterloo    19
Après un premier rendez-vous avec des habitants de la commune, ceux du quartier Faubourg ouest (résumé de la réunion cliquez ici), la Bourgmestre a pu se rendre compte de l’attente des habitants de beaucoup de rues de Waterloo qui subissent une augmentation très importante des nuisances par manque de prévoyance et d’aménagements en Mobilité et en urbanisme depuis plus de 30 ans.
Après les réunions d’écoute des habitants des autres quartiers, prévues début 2016, l’ampleur de la tâche sera importante et longue pour rétablir une qualité de vie " résidentielle" que souhaitent les habitants de Waterloo.

 Nous pensons qu’il faut rapidement réaliser une étude de Mobilité qui débouchera sur
un plan de circulation "intelligent ". Celui-ci doit aller de pair avec (enfin !) un schéma de structure et un plan d’urbanisme et d’aménagement du territoire à long terme. La réalisation de ces travaux doit se dérouler dans la transparence et la concertation avec les habitants.

Dans l’attente de leur achèvement, un moratoire doit être décidé qui gèle les grands lotissements potentiels, aussi longtemps que création ou aménagement de voiries, de piétonniers, de pistes cyclables et de transports en communs ne soient réalisés.

 Dans le plan de circulation, deux travaux importants doivent être considérés comme prioritaires :
- la création d’un ring nord de Waterloo (sud de Rhodes) entre l’échangeur Derscheid sur le ring  ouest et la chaussée de Bruxelles (ou de Waterloo). Cette voirie éliminerait près de 50% de véhicules qui passent en transit à travers Waterloo.

 

                    

 Echangeur Derscheid, sur le ring                                Tracé limite Rhodes vers Chaussée de Bruxelles

 - des transports en commun en site propre au départ de Waterloo Lion en direction de l’avenue Louise, de Groenendael et les quatre bras de Tervuren et de Genappe/Louvain-La-Neuve.

Site propre à prévoir chaussée de Bruxelles vers Rhodes

 Pour pouvoir mener à bien cette nouvelle politique de Mobilité, nous appelons tous les élus communaux, provinciaux et régionaux à se mobiliser pour réclamer auprès de la Région et de la Province de gros investissements en Mobilité à Waterloo et dans le Brabant Wallon.

 MVW-CDH propose en outre aux autorités communales d’être un relais supplémentaire auprès de la Région pour obtenir son soutien dans la mise en œuvre du futur plan de Mobilité à Waterloo.

 

                                                                                                                                            02.12.15

 ______________________________________________________________________________

 Jeunes osons l’entreprenariat !* 18
Pour la plupart des jeunes, les premiers pas dans la vie professionnelle ressemblent souvent à un parcours du combattant. Il est donc important d’attirer leur attention sur l’une ou l’autre piste moins classique mais qui peut leur offrir de réelles chances de succès ! C’est dans cet esprit que Valentine Percy, notre jeune vice-présidente du CDH-MVW de Waterloo, propose aux jeunes du Brabant wallon d’oser créer leur propre entreprise.

Dans le cadre de l’opération Oser, Partager, Respecter lancée par le CDH, Valentine organise avec la section de Braine-l’Alleud, le jeudi 3 décembre de 18h à 20h, une rencontre avec quatre jeunes entrepreneurs travaillant dans différents domaines qui ont osé emprunter cette voie et qui ne le regrettent pas.

Chaque participant aura la possibilité de dialoguer avec chacun de ces entrepreneurs et de poursuivre la discussion au cours d’un repas qui suivra cette rencontre. Cette rencontre est ouverte à tous les jeunes du Brabant wallon. Jeunes qui vous nous lisez, ne ratez pas cette opportunité!

 

                                                                                          * Ancienne " Une " de la page d'accueil  parue le  10.11.15  

______________________________________________________________________________

 

Coeur de Ville: gare à l'infarctus ! *    17

Le groupe MVW  s’est abstenu de voter la proposition  de périmètre de Remembrement  urbain (PRU)  présenté par la majorité lors du conseil communal du 28 septembre 2015 pour le projet d’un nouveau complexe commercial au centre de Waterloo baptisé « cœur de ville ».

Avec les riverains immédiats du plateau de l’Ange et de très nombreux Waterlootois, nous  soutenons l’idée d’un réaménagement qualitatif de cet espace de 2.7 ha  délaissé  depuis 15 ans au centre de la commune sur le site de l’ancien Delhaize et derrière les cinémas Wellington.  Oui à un cœur de ville ! Mais pas  à un centre commercial de 9500m²avec 650 parkings et 50 logements et  pratiquement  sans espaces verts ni espace public !

Nous souhaitons que ce projet s’appuie sur une étude sérieuse de mobilité et permette réellement à ce projet d’irriguer notre commune et d’y  créer  un espace public  de qualité,  avec un accent piétonnier marqué qui  viendra renforcer l’image de  ville historique qu’est Waterloo en y englobant des lieux  historiques  comme le musée Wellington  et la chapelle royale de l’église St Joseph, mais aussi des lieux phares de notre commune comme la maison communale, le centre culturel Espace Bernier, le complexe sportif, les commerces du parking Libert et le parc Descampe, réel poumon vert de notre cité. 

Le cœur de ville mérite mieux qu’un centre commercial supplémentaire et qu’une vision étriquée et à court terme!

 

                                                                                          * Ancienne " Une " de la page d'accueil  parue le  07.10.15      

______________________________________________________________________________

Cœur de Ville : Waterloo mérite mieux !   16 

Le groupe MVW s’est abstenu de voter la proposition de périmètre de Remembrement urbain (PRU) présenté par la majorité lors du Conseil communal du 28 septembre 2015 : il s’agit du projet commercial derrière les cinémas Wellington et baptisé « Cœur de ville ».

Nous soutenons bien sûr l’idée d’un réaménagement qualitatif de cet espace de 2,7 H délaissé depuis 15 ans, mais pas dans sa version actuelle qui n’est en réalité qu’un projet commercial de 9500m²avec 650 parkings (350 actuellement) et 50 logements, pratiquement sans espaces verts. Il générera un blocage supplémentaire de la mobilité au centre de Waterloo et des nuisances pour les riverains du quartier résidentiel de l’Ange. Bref, un cœur maigrichon qu’on fragilise délibérément par des artères bouchées…

Nous souhaitons que ce projet s’appuie sur une étude sérieuse de mobilité et crée un espace public de qualité, avec un piétonnier, qui viendra renforcer l’image de notre Commune historique qu’est Waterloo en y englobant non seulement des lieux historiques comme le musée Wellington et la chapelle royale de l’église St Joseph, mais aussi des lieux phares de notre Commune comme la maison communale, le centre culturel Espace Bernier, le complexe sportif, les commerces du parking Libert et le parc Descampe, réel poumon vert de notre cité accueillant déjà de nombreuses activités communales. 

Le Cœur de ville mérite mieux qu’un centre commercial supplémentaire, qu’une vision étriquée et à court terme! Il est encore temps de donner à ce projet toute sa dimension à l’aune de l’ambition que mérite notre belle Commune !

Retrouvez nos interventions au Conseil communal et nos propositions notamment sur le réseau cyclable provincial, en consultant notre site www.cdh-mvw.be.

Pour Mieux Vivre à Waterloo (MVW) Bernard Catala & Etienne Fabri d’Enneilles

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                                                                              *Article paru dans Waterloo Info du 22/10/2015

 

______________________________________________________________________________

 

De la parole aux actes ! *  15

 MVW -CDH défend depuis le début de son action une politique de logements accessibles à tous… Il l’a encore répété lors du dernier Conseil communal, regrettant l’abandon du projet de logements publics sur le terrain cédé à la commune dans le cadre du projet "Bella Vita" grâce à l’intervention de l’Association Inter Quartiers de Waterloo (AIQW), la commune « offrant » en échange la construction de logements publics sur un terrain rue de la Station (ancien château d’eau). La majorité communale regrette de ne pas pouvoir offrir plus de logements publics…On aimerait la croire… Le président du CPAS l’a encore rappelé en séance du 31 août justifiant l’impossibilité d’avoir une action volontariste dans l’accueil de réfugiés qui arrivent en Belgique faute de moyens budgétaires. Les citoyens n’ont pas attendu et il est heureux de voir le nombre d’initiatives citoyennes qui se sont mises en place. Si on peut se féliciter de l’action lancée par la commune pour coordonner une récolte de vêtements au niveau local, on espère que les autorités communales prendront rapidement des mesures concrètes pour accueillir ceux qui ont fui la guerre et la mort.  

 

 Il est grand temps que nos autorités communales s’engagent avec plus d’audace et d’humanisme et permettent à notre commune de montrer l’exemple et d’apporter sa contribution de manière volontariste à l’effort national et européen, en rappelant que Waterloo est réellement une cité ouverte sur le monde et accueillante pour tous!

 * Ancienne " Une " de la page d'accueil parue le 09.09.15

 ______________________________________________________________________________

 Réflexions d’été*   14

 Sans nier un bilan largement positif du Bicentenaire - par exemple, dans notre commune, l’excellent accueil de nombreux visiteurs au musée Wellington -  CDH-MVW s’étonne des lacunes présentes dans la reconstitution du vendredi, notamment un commentaire déficient en français ou un déroulement de la bataille peu (ou pas) visible pour des milliers de spectateurs, pourtant assis dans les tribunes ; que la reconstitution du samedi fut unanimement appréciée ne supprime pas la déception ressentie par de nombreuses personnes présentes uniquement le vendredi. L’impression qui domine est un manque de sérieux de la part de la commune, dans la mise en œuvre et le suivi de ce qui était un point d’orgue des commémorations.

De même, comment la Bourgmestre pouvait-elle annoncer des retombées positives pour nos commerçants, alors qu’aucun plan global d’animations dans les quartiers de la commune n’était prévu lors du Bicentenaire?

 Mais,tournons-nous maintenant vers l’avenir et quelques dossiers communaux en attente : l’érection d’un centre de ville, la place à attribuer au commerce, les solutions en matière de Mobilité, l’offre de logement aux seniors et jeunes adultes qui désirent rester ou rejoindre notre commune…
Au moment où la Bourgmestre promet de s’y atteler, CDH-MVW rappelle quelques préalables à la mise en œuvre des grands projets immobiliers qui ont (re)surgi ces dernières semaines : mettre en œuvre une politique de Mobilité sur l’ensemble de la commune qui, notamment, allégera le trafic de transit et développera une mobilité alternative efficace, envisager la création d’un centre de ville au périmètre plus large que celui du projet "cœur de ville" et faire œuvre d’imagination dans son aménagement, étoffer l’offre de logements accessibles à nos seniors, booster la présence à Waterloo des jeunes adultes pour notamment prévenir la chute de la part communale de l’impôt des personnes physiques (IPP) due au vieillissement de la population…

Voilà déjà, pour cet été, un peu de matière "à penser" pour mener les Waterlootois vers un mieux vivre à Waterloo.
                                                                                                                                                    

                                                                                             * Ancienne " Une " de la page d'accueil parue le 15.07.15

 ______________________________________________________________________________

Waterloo rime avec vélo ! 13

 

Le retour des beaux jours est une invitation à enfourcher notre bicyclette pour partir à la (re)découverte de notre belle commune sous un angle différent, voire nouveau. L’occasion d’emprunter les pistes et bandes cyclables, les sentiers dont dispose la commune (carte disponible sur demande à la commune, Service Mobilité). Un plan d’une balade de 14 km sur le site de la bataille est également disponible à la Maison du Tourisme. L’occasion également de visiter notre région qui regorge de sites, de paysages et coins de nature d’une grande beauté, en rejoignant notamment le Ravel[1] qui compte + de 1300 km de voies aménagées et développées depuis tout juste 20 ans !

De la balade à l’usage utilitaire et quotidien du vélo, il n’y a qu’un pas…parfois difficile à franchir. Et pourtant les avantages sont connus (meilleure santé, mobilité plus fluide, …) et de nombreux efforts de sensibilisation et de promotion du vélo ont été fournis depuis longtemps. C’est, en effet, au printemps 1975 que le GRACQ[2], l’association francophone représentative des cyclistes qui utilisent leur vélo comme moyen de déplacement, née du courage de quelques uns et d’une mobilisation citoyenne pour un meilleur partage de l’espace public, a vu le jour. Bravo et heureux anniversaire au Gracq pour ce beau chemin parcouru en 40 ans sur la reconnaissance et la valorisation du vélo dans notre espace public !

Et qu’en est-il pour notre commune ? On ne peut pas dire que le vélo ait reçu une place de choix dans la politique de mobilité communale. Certes, quelques actions ont été menées et des projets existent. Des signes semblent toutefois indiquer un changement et un intérêt croissant pour le vélo.

Oui, Waterloo rime avec vélo. Nous le verrons le 28 juillet prochain en accueillant le départ de la 4ème étape du Tour de Wallonie, mais vélo ne doit pas rimer avec Waterloo uniquement pour les courses cyclistes (Tour de France en 2004), les randonnées familiales et sportives (boucles impériales), ou lors de mesures exceptionnelles de mobilité comme pour le Bicentenaire, mais aussi et surtout dans un plan de mobilité communal ambitieux où la mobilité douce tient une place importante. Les initiatives et projets que lanceront les autorités communales lors de la semaine européenne de la mobilité, du 16 au 22 septembre 2015, notamment la reprise des défis Mobilité pour les familles et l’administration, et leur extension aux entreprises et écoles seront à cet égard un 1er test intéressant.

Nous poursuivrons notre balade cycliste dans la prochaine lettre d’information avec une analyse du plan de mobilité communal et des propositions pour faciliter et développer l’usage quotidien du vélo à Waterloo !

D’ici-là,transmettez-nous, via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou sur notre site Facebook https://www.facebook.com/CDH.Mieuxvivreawaterloo, vos observations, suggestions, émerveillements inspirés par vos sorties estivales à vélo.

Bel été …cycliste!

JM Cassiers

 

[1] réseau autonome de voies lentes mis en place en 1995. Plus d’infos sur les grands itinéraires : http://ravel.wallonie.be/opencms/opencms/fr/parcours/itineraires

[2] GRACQ : Groupe de Recherche et d’Action des Cyclistes au Quotidien. www.gracq.org. Le site mentionne de nombreux événements cyclistes dont une parade cycliste géante qui a eu lieu le 11 juillet à Bruxelles dans le cadre de la Vélorution universelle 2015 www.velorutionuniverselle.org

                                                                                                                                                               15.07.15

  ______________________________________________________________________________

 Bicentenaire & après….*  12

 À 28 jours des commémorations, un plan de Mobilité globale pour les festivités du Bicentenaire a enfin été publié ! La complexité du problème ne justifie pas ce retard car la toute grande majorité des données étaient connues depuis longtemps.

MVW- CDH espère que cette manière de faire n’aura pas de conséquence négative sur le formidable travail accompli par les acteurs des différents spectacles de ces 3 jours.

 Après la période des commémorations, la Bourgmestre nous a assuré qu’elle communiquerait sur le Waterloo de demain. Nous formulons l’espoir que, sous son impulsion, la majorité abandonne la politique du coup par coup suivie depuis des années et fournisse une réelle vision pour notre commune avec des projets ambitieux, innovants et durables offrant un réel Mieux Vivre pour l’ensemble des Waterlootois !

Ce serait, notamment, le cas si un plan global de Mobilité était présenté puis mis en œuvre avant de procéder à un examen de nouveaux projets immobiliers ou que la politique d’accès au logement soit revue dans l’optique d’une ouverture au plus grand nombre, par exemple aux seniors qui représentent près de 35% des habitants de la commune ; l’importance de ce dernier sujet pour Waterloo nous a décidé à demander à notre Conseillère du CPAS d’y consacrer une série d’articles dont le premier vient d’être publié (voir ici).

 Dans ces conditions, MVW-CDH réaffirme qu’il est prêt par l’intermédiaire de ses Conseillers communaux à participer à la construction du futur de notre commune où ce Mieux Vivre sera réalité.

                                                                    * Ancienne " Une " de la page d'accueil parue le 27.05.15

 

 

 ______________________________________________________________________________

 Waterloo mérite mieux ! * 11

 MVW-CDH a pris connaissance avec regret de la 259ème place de Waterloo dans le classement des localités wallonnes où il fait le mieux vivre, publié dans le Moustique du 8 avril 2015.

Cette contre-performance est principalement due à deux paramètres.
Le premier est la Mobilité, ce qui n’étonnera pas : nous ne cessons de réclamer à la majorité l’élaboration en priorité d’un plan global de Mobilité avant de donner le feu vert à de nouveaux projets immobiliers (voir notamment ci-dessous articles 9 et 6)
Le second est un déficit de cohésion social : de par la politique menée depuis des années par la majorité, Waterloo est devenue une commune de moins en moins accessible à des personnes qui ne bénéficient pas de hauts revenus.
Or, la même enquête nous révèle aussi que statut de commune riche et manque de cohésion sociale ne sont pas nécessairement liés : Woluwe Saint Pierre – gérée par une majorité CDH-MR- commune au profil identique à celui de notre commune est première au classement des communes bruxelloises ! La différence est que Waterloo, commune riche, mène une politique qui conduit à l’exclusion des non riches, tandis que Woluwe Saint Pierre, commune riche, mène une politique qui maintient l’ouverture à tous.

 MVW-CDH invite dès lors la majorité à sortir rapidement un plan global de Mobilité et à remettre à plat la politique menée jusqu’ici en matière d’accès au logement pour le plus grand nombre, ce qui permettrait d’accueillir à Waterloo la génération des 25-35 ans et d’offrir aux seniors un éventail de logements adaptés à leur âge et à leur capacité financière.

 MVW-CDH est évidemment prêt par l’intermédiaire de ses conseillers communaux à participer activement à ces réflexions dans les Commissions ad hoc.

 PS : la dernière Une consacrée au Bicentenaire (voir ci-dessous) a contribué à faire bouger les choses : la Bourgmestre a promis un grand plan de Mobilité pour la fin de ce mois, nos représentants seront attentifs à son contenu.

 * Ancienne " Une " de la page d'accueil parue le 29.04.15                                                                                                                                

______________________________________________________________________________

 Bicentenaire : succès et logistique*  10           

 MVW-CDH se réjouit du grand succès rencontré pour le week-end des commémorations.

  Une belle victoire d’ores et déjà pour Waterloo ! A condition toutefois que le programme des 3 jours, qui est de grande qualité, s’accompagne naturellement d’un plan  sérieux de gestion de déplacements de foules (parkings, fléchages, transport des handicapés ou personnes âgées, navettes…), plus de 150.000 personnes sont attendues! Vous êtes de plus en plus nombreux à nous interroger sur les conditions d’accès aux différentes animations et les répercussions sur l’ensemble de la commune compte tenu du nombre de personnes attendues.

 Or, à 80 jours de ces événements, aucune information n’est disponible ! Notre groupe a interpellé les autorités communales lors du conseil communal du 23 mars. La réponse de la bourgmestre nous laisse pantois: " nous avons des pistes ". (voir Questions orales)
 A quelques semaines de cet événement majeur, la réponse n’est pas très rassurante quant à la gestion des risques liés à la logistique  de l’événement.

Pouvons-nous espérer que la majorité communale se préoccupe de la mobilité….un peu plus que de coutume, et communique les mesures concrètes qu’elle prendra pour les Waterlootois et le nombreux public?

  MVW-CDH demande que les autorités communales communiquent dans les plus brefs délais leur plan de gestion de déplacements des foules pour les festivités du bicentenaire des 18,19 & 20 juin prochains.

 * Ancienne "Une" de la page d'accueil parue le 31.03.15

                                                                                                                                                   

 _____________________________________________________________________________

Projet commercial Cœur de Ville et Mobilité à Waterloo  9      

  MVW- CDH demande depuis des années au pouvoir communal d’avoir une vision à long terme de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire. A ce jour, les outils légaux de planification, tel un schéma de structure, n’existent toujours pas à Waterloo. Nous pensons qu’un développement cohérent du centre-ville aurait dû être, depuis de nombreuses années, planifié par le pouvoir communal toujours en place, certainement lors de la mise en service, il y a 20 ans, de la Maison communale.

ʺCœur de villeʺ, tel que présenté à l’heure actuelle, est à nouveau un projet ponctuel ʺ commercial ʺ proposé par un promoteur immobilier privé. A première vue, ce projet peut paraître séduisant, mais il est hélas entaché d’un gros défaut présent également dans d’autres projets immobiliers en gestation : ni ce ʺcœur de villeʺ (750 places de parking prévues), ni les projets Bella Vita (800 voitures), ʺ Veldimmo ʺ (200 voitures) ou parking de la gare (600 voitures ?) n’ont été étudiés dans un schéma de circulation global de Waterloo.

MVW- CDH constate, en effet, qu’à ce jour ʺCœur de villeʺ ne contient rien en matière de Mobilité. Or, il va amener une circulation encore plus importante dans un centre qui, aujourd’hui, est déjà fortement engorgé. Le résultat sera un blocage encore plus fréquent de la circulation Chaussée de Bruxelles, Avenue Reine Astrid et dans les rues adjacentes.

MVW- CDH travaille au sein des Comités de quartier et des Commissions communales pour que les projets actuels et futurs soient enfin examinés sur la base de critères déterminés dans un plan sérieux de Mobilité et d’Urbanisme à long terme, ce qui permet d’éviter une ʺwaterlootisationʺ (voir ci-dessous article 6 sur ʺVeldimmoʺ) galopante de notre commune.
MVW-CDH recommande que les développements urbanistiques se fassent de manière concomitante avec les aménagements de mobilité afin de rétablir une fluidité du trafic et une meilleure qualité de vie pour tous.

                                                                                                                                            16/03/15

______________________________________________________________________________

 Waterloo 2015 : un nouveau départ *  8

Nous le savions, 2015 ne serait pas une année comme les autres pour Waterloo !

Mais à présent les regards ne seront pas seulement tournés vers le passé avec le bicentenaire de la Bataille, mais sur l’avenir, car une nouvelle ère s’ouvre pour Waterloo.

Si on peut se réjouir que la majorité sorte enfin son projet Cœur de ville, on doit regretter : - son orientation essentiellement commerciale. Faut-il vraiment ajouter
9000 m ²de commerces dans le centre en plus des autres projets prévus dans Waterloo? Nous demandons que soient rendus publics les résultats de l’étude récente sur les perspectives du commerce. - son impact négatif en termes de mobilité sur le voisinage, comme celui du quartier de l’Ange et plus largement sur le centre.

Notre Commune mérite des projets plus ambitieux et novateurs notamment en terme énergétique, urbanistique et de mobilité offrant une réelle plus value pour la qualité de vie des riverains et de tous les Waterlootois.

Récemment les riverains du lotissement Veldimmo ont pu compter sur notre appui pour rejeter un projet de lotissement de 6 hectares mal adapté au quartier Faubourg car aggravant encore de gros problèmes de mobilité av. reine Astrid et av.des Petits champs. De même, MVW a entamé des démarches auprès de la Région wallonne pour préserver le bois des Bruyères et le triage Sainte- Gertrude.

Il est temps que la majorité cesse l’urbanisation excessive de Waterloo et fournisse une réelle vision pour notre Commune avec des projets ambitieux, innovants et durables offrant un réel Mieux Vivre pour l’ensemble des Waterlootois!

 Partagez vos idées novatrices notamment sur le Cœur de ville dont la maquette est visible jusqu’au 20 mars à la maison communale, en nous contactant  et en visitant notre site !

Pour Mieux Vivre à Waterloo (MVW) : Bernard Catala & Etienne Fabri d’Enneilles Conseillers communaux, Beatrix Marchand, Conseillère CPAS

 *Article paru dans Waterloo Info du 19/03/2015

  

______________________________________________________________________________

  Protéger durablement le Triage Sainte Gertrude  7

 MVW-CDH est déterminé à ce que le Triage Sainte Gertrude et le Bois des Bruyères,  derniers magnifiques sites champêtres au nord-ouest de Waterloo, soient préservés. Mais, peut-être, ne connaissez-vous pas ce morceau de territoire à cheval sur Waterloo et Rhode-Saint-Genèse : un vaste ensemble rural composé de champs, d'étangs et d'un bois dénommé "Bois des Bruyères".

 

Ce poumon vert de Waterloo n'est malheureusement pas en zone agricole d'intérêt paysager comme la partie flamande de ce territoire.
Le Triage est en zone ZACC (Zone d’ Aménagement Communal Concerté), donc potentiellement en zone d'extension d'habitats ! Le Bois des Bruyères est classé en zone verte mais une partie importante, situé en bordure de la zone artisanale (ex-parking Fiat), appartient aujourd'hui à Immobel qui semble avoir des projets de lotissements. Certains plans ont fait entrevoir un début de route détruisant une partie de ce bois ! 

Nous pensons dès lors que ce dernier grand poumon vert de Waterloo mérite une protection complète au profit des générations actuelles et futures de Waterlootois. 

Certes, le Collège communal a clamé en 1992 -  après que plusieurs milliers d’habitants, en 1991, aient réussi à stopper la création d'un lotissement de plusieurs centaines de villas -  qu'il n'y aurait pas d'investissement immobilier à cet endroit.
Nous pouvons les croire aujourd'hui mais sur le long terme ?

Dès lors, nos conseillers font le nécessaire pour que ce magnifique ensemble puisse devenir une zone agricole d'intérêt paysager et bénéficie ainsi d'une protection de très longue durée.
C'est dans cet esprit que MVW-CDH soutient la pétition lancée en 2014 par l’AIQW (Association Interquartiers de Waterloo) pour préserver la totalité du Bois des Bruyères et le Triage Sainte Gertrude.
                                                                                                                01/03/15

______________________________________________________________________________ 

 ʺ Projet Veldimmo ʺ, vers une nouvelle ʺwaterlootisationʺ ?  6

 MVW-CDH veut par ce néologisme dénoncer une politique souvent suivie par la majorité : accepter des projets immobiliers- en réduisant, éventuellement, les ambitions de leurs promoteurs - sans tenir compte de leur impact sur la mobilité dans notre commune. Alors que Waterloo connaît déjà un accroissement important des embouteillages du, notamment, à sa traversée de part en part par la N5, cette politique du Collège communal ne fait qu’aggraver la situation au point de rendre difficile des solutions en matière de mobilité.

En sera-t-il de même avec ce projet ?

Pour rappel, il concerne la construction d’habitations et d’appartements sur un terrain vallonné de 6,55 ha sis en bordure du Ring et de l’avenue Reine Astrid, avec accès par le carrefour chaussée de Tervuren/R0/avenue Reine Astrid.

 Grâce à la réaction des habitants des environs et aux mouvements de défense des quartiers (Association Faubourg, Adequa -Défense du quartier de l’Ange- et AIQW- Association Inter Quartiers Waterloo) qui l'ont spontanément organisée, plusieurs moutures de ce projet ont été refusées par le Collège communal.
Il en a été de même, en janvier 2015, de la dernière mouture qui prévoyait 71 habitations et un immeuble de 18 appartements, ce qui, en termes de mobilité, signifiait environ 200 voitures supplémentaires qui auraient emprunté ce carrefour Astrid/Tervuren/R0 déjà très encombré aux heures de pointe, avec risque probable d’utilisation renforcée des petites rues voisines.

 Les promoteurs ont cependant l’intention de déposer une nouvelle mouture du projet. Le Collège a accepté, en sa séance du 30 janvier 2015, le dépôt de plans modificatifs en précisant que ceux-ci soient ʺ accompagnés d’un complément d’étude d’incidences sur l’environnement, en invitant à organiser un mode de concertation avec les habitants du quartierʺ. Celle-ci devra déboucher sur une Enquête publique.

MVW-CDH demande à la majorité :
- d’abandonner la politique de ʺwaterlootisationʺ pour ʺVeldimmoʺ mais aussi pour tout autre projet immobilier,
- d’adopter un autre cheminement, soit de mettre d’abord en œuvre un plan global de mobilité s’inscrivant dans un plan d’aménagement du territoire,
puis, en fonction des critères retenus par ce plan, d'examiner les projets immobiliers, tel celui du ʺCœur de villeʺ.
                                                                                                                    01/03/15

 ______________________________________________________________________________ 

Finances et mobilité à Waterloo et en Brabant wallon * 5

 Les décisions du gouvernement fédéral se font sur le dos des communes : saut d’index de 2 % sur les dotations fédérales pour les zones de police, soumission des intercommunales à l’impôt des sociétés, allocations d’insertion des jeunes, retards considérables d’enrôlement fiscal et menace de privatiser Belfius, principale banque qui finance les communes.

 Autre souci, les Zones de secours : en 2015, 14,72 % des coûts sont pris en charge par l'Etat fédéral au lieu des 50% prévus par le gouvernement précédent.
Pour Waterloo, la charge supplémentaire en 2015, sera de 50.720 EUR ; le pouvoir fédéral financera-t-il les 50% du budget total prévu (1.422.756 EUR) ?

 Pour l’avenir, Waterloo, pourtant privilégiée, n’a pas prévu de réserves importantes ni de régie foncière qui auraient pu en 30 ans capitaliser des ressources, pour pourvoir aux infrastructures nécessaires, par exemple un nouveau home du CPAS accessible à tous. Les possibilités seront donc à l’avenir réduites !

 Mobilité : en Brabant wallon, il y a 390.000 habitants et 230.000 véhicules. En 2060, la population atteindra 500.000 habitants et 300.000 voitures ! Comment canaliser les flots de véhicules, tant dans le Brabant Wallon que vers Bruxelles ?

 Le MR au pouvoir provincial a fait un plan de mobilité en 2006 mais n’a jamais mis ce plan en exécution ! Situation pire à Waterloo où les plans de circulation de 1991 et 2007 n’ont pratiquement pas été mis en œuvre, résultat : bouchons de plus en plus nombreux, perte de temps et pollution de l’air dans la commune !

 MVW étudie avec d’autres élus CDH du Brabant wallon les améliorations de mobilité ainsi qu’un aménagement du territoire capables d’accueillir des nouveaux habitants en préservant la qualité de vie des résidents actuels.

 L’équipe MVW est au côté des citoyens et défend avec eux le meilleur aménagement possible de leur quartier comme récemment dans le projet Veldimmo.

  Bernard Catala, Conseiller communal MVW 

 *Article paru dans Waterloo Info du 27/02/2015

 ______________________________________________________________________________

Un chemin d'Humanité...* 4

Chers habitants,
Je vous souhaite un peu plus de sérénité et de paix en parcourant ensemble, au quotidien, un chemin d’Humanité.
- Pensons aux 65 Waterlootois (dont 41 cohabitants) qui vont devoir baisser leur niveau de vie en perdant leur droit au chômage, et à tous ceux qui, de plus en plus nombreux à être sanctionnés, deviennent demandeurs d’aide sociale.
- Pensons au Personnel communal dont l’effectif total, de qualité, s’élève à 149 personnes, mais dont 32 seulement ont été nommés statutaires.
Le Collège ne veut pas les nommer ! Pourquoi ?
- Pensons à l’avenir de notre population vieillissante. Il est urgent que la Commune pense à un deuxième Centre du Troisième Âge plus accessible financièrement que les séniories existantes et futures, comme celle incluse dans le complexe ʺ Bella Vitaʺ. Notre population belge compte 23.988 habitants : 11.276 hommes (2180 entre 66 et 89 ans et 83 de 90 à 101 ans) et 12.712 femmes (3008 entre 66 et 89 ans et 236 de 90 à 105 ans).
- Remercions le Vice - Président, Ministre du Gouvernement wallon Maxime PRÉVOT (CDH) qui vient de m’annoncer que Waterloo bénéficiera de 650.000 EUR dans son programme d’investissements 2015 : 200.000 EUR à la réfection des revêtements- travaux BK 13,5 à 13,9 de la N5, 100.000 EUR au remplacement de l’éclairage du giratoire Belle -Vue sur la N5, 150.000 EUR à un marché d’étude pour le contournement sud de la Butte du Lion, 200.000 EUR au giratoire à la Ferme Mont-St-Jean.

 Je continue à être à votre écoute pour vous aider en toute circonstance.

 Etienne Fabri d’Enneilles, Conseiller communal MVW

 *Article paru dans Waterloo Info du 5/02/2015

 ______________________________________________________________________________

  Priorités MVW : environnement et mobilité* 3

Dans son travail d’opposition constructive, le groupe Mieux Vivre à Waterloo est particulièrement vigilant sur l’environnement et la mobilité menacés par une série de nouveaux projets tels que Veldimmo dans le quartier Faubourg Ouest, les projets de lotissement sur l’ancien parking Fiat menaçant une partie du Bois des Bruyères, des avant-projets en gestation sur le Triage Sainte-Gertrude, l’agrandissement du centre commercial (galerie Wellington- Cœur de ville), les appartements et le centre commercial sur l’ancien site du contrôle technique, une nouvelle galerie commerçante et une demande d’une grande surface de s’implanter drève Richelle… Est-ce raisonnable et viable pour une commune de 30.000 habitants qui, depuis 30 ans, a trop peu aménagé les voiries ?

MVW demande que le Collège adopte une approche globale de tous ces projets avec leur impact précis et tienne compte des études d’incidences. Par exemple, une première analyse démontre que la configuration de la voirie et du rond-point prévus pour le nouveau parking de la gare (dossier TUC Rail) est ʺaccidentogèneʺ et provoquera des engorgements aux heures de pointe.

MVW recommande plus de logements pour jeunes, de même qu’une politique plus dynamique pour maintenir les personnes âgées dans la commune, notamment via les nouveaux projets immobiliers plus accessibles pour tous.

MVW veille aussi à ce que la commune poursuive ses efforts en matière de gouvernance, notamment, par une meilleure étude et maîtrise des coûts à long terme et permette un accès nettement plus équilibré et pluraliste aux médias communaux !

Plus que jamais l’équipe MVW, dans une démarche humaniste, poursuit son engagement à améliorer la qualité de vie des Waterlootois.

Pour  Mieux Vivre à Waterloo (MVW) : Bernard Catala, Etienne Fabri d’Enneilles, Conseillers communaux, Beatrix Marchand, Conseillère CPAS

*Article paru dans Waterloo Info du 6/11/2014

 ______________________________________________________________________________

 1 an d'opposition...* 2

 L’équipe MVW annonça au début de cette législature qu’elle mènerait une opposition constructive et vigilante.

 Après 1 an, nous constatons que plusieurs de nos propositions constructives n’ont pas été adoptées: confier la présidence du Conseil communal à un des conseillers, selon les recommandations du Code de la démocratie locale ; créer une commission pluraliste qui supervise l’information communale financée par l’argent de tous les Waterlootois ; préserver de toute amputation le bois des Bruyères, poumon vert du Chenois.

 Grâce à notre vigilance, nous avons, dans la chronique récente de notre conseiller Bernard Catala, révélé quelques grands projets immobiliers de ce début de législature et formulé les questions que pouvaient légitimement se poser nos concitoyens. Nous constatons depuis lors, à la lecture de l’un ou l’autre article de presse, que la majorité admettrait enfin que trop de commerce pourrait tuer le commerce indépendant ! Ces valses hésitations auraient pu être évitées si, comme nous n’avons cessé de le dire, la majorité actuelle avait engagé une réflexion à long terme sur l’aménagement du territoire et l’urbanisation de Waterloo.
En d’autres mots, établir des règles qui permettent de construire le Waterloo de demain et non de continuer une politique à la petite semaine qui mène aux actuelles impasses. Déjà en 2010, le fonctionnaire délégué de l’urbanisme de la Région constatait que ˝ la Commune ne dispose d’aucun outil réglementaire ou planologique pour encadrer l’évolution du bâti ˝.

 Ces exemples montrent plus que jamais la nécessité d’une opposition telle que celle menée, dans un esprit humaniste, par l’équipe MVW qui reste bien entendu à votre écoute et continuera à travailler avec tous ceux qui veulent bâtir une réelle qualité de vie à Waterloo.

Pour MVW : Bernard Catala, Etienne Fabri d’Enneilles, Conseillers communaux, Beatrix Marchand, Conseillère CPAS

 *Article paru dans Waterloo Info du 20/03/2014

______________________________________________________________________________

 La ʺ Waterlootisation ʺ continue ! * 1

Nous demandons constamment au Collège un plan de développement urbanistique et de mobilité à long terme et une communication plus transparente des gros projets immobiliers aux Waterlootois.
ʺ Rien ʺ jusqu’à présent, alors que plusieurs projets suscitent interrogations.

Pourquoi études et aménagements de circulation autour du site Bella Vita, prévus depuis 2 ans, ne sont ils pas faits ? Pourquoi ne pas organiser pour le « cœur de ville » un concours d’architectes dont les projets seraient soumis à referendum ? Pourquoi prévoir, sur l’ancien zoning Fiat, un projet de plus de 100 appartements en détruisant une partie du bois des Bruyères ? Pourquoi un nouveau projet commercial à la place du Sacré-Cœur du centre et faire déménager ce dernier vers le triage St Gertrude ?

Ajoutons les projets d’un "Décathlon" et de commerces au "Carrefour drève Richelle", de shopping center et appartements sur l’ancien site du contrôle technique, "Jurassique parc" au Faubourg ouest et la ZAC Caraute au Chenois...

Des centaines d’appartements, de villas et de commerces en plus !

La «Waterlootisation » continue sans plan d’urbanisme à long terme et sans adaptation du plan de circulation de 2007 où tout cela n’était pas prévu!

Pourquoi ne pas réaliser le contournement Nord de Waterloo, en projet depuis 30 ans, qui pourrait faire baisser le trafic de transit de 50% et soulagerait les quartiers du Centre, Reine Astrid/ Richelle/ Sucrerie ?

Enfin, nous demandons un plan d’aménagement des trottoirs, sentiers, pistes cyclables qui restent en mauvais états ou inachevés!

Plus que jamais l’équipe MVW dans une démarche humaniste, continuera avec toutes les bonnes volontés à s’investir pour améliorer la qualité de vie des Waterlootois.

Bernard Catala, Conseiller communal MVW

* Article paru dans Waterloo Info du  06/02/2014