__________________________________________________________________________

 

Demain…                                      37

Le titre d’un film extraordinaire sur l’espoir et la mobilisation citoyenne pour améliorer le monde au quotidien…

Demain devient aussi synonyme d’incertitude, d’inconnu pour la plus grande nation du monde dont les citoyens viennent d’exprimer leur choix présidentiel… Si les résultats de l’élection présidentielle américaine nous interpellent, ils doivent aussi nous mobiliser à commencer par le niveau communal.

La commune est en effet le 1er échelon, le niveau fondamental de l’exercice démocratique ! Bien sûr, ce n’est pas un exercice facile pour le pouvoir en place de combiner réponse à court terme et vision à long terme, pas plus que d’expliquer des réalités parfois complexes en mots simples et sans langue de bois (mais en évitant les slogans).

Quelles sont les leçons que nous pourrions tirer au niveau de Waterloo ?

 - La nécessité pour nos autorités communales d’être non seulement à l’écoute des gens, mais également d’apporter des réponses concrètes aux questions qui les préoccupent tout en veillant à la gestion efficace des deniers publics.
                                                                             
- La nécessité également d’une opposition vigilante au service des tous les habitants! Ainsi, en matière de gestion efficace des deniers publics, consacrer 360.000 EUR à l’entretien des espaces verts de la commune pour …6 mois n’est vraiment pas un modèle de gestion efficace (Conseil communal du 7 novembre 2016) !

Les réponses de la Bourgmestre aux questions de l’opposition n’ont pas convaincu de la nécessité, de la justification ni de l’efficacité de cette dépense. Au contraire, elles ont démontré un manque criant de contrôle, d’analyse et d’anticipation.

 

Le second exemple concerne l’absence de décision rapide, comme un moratoire, sur les projets immobiliers et la densification de la population avec comme conséquence de rendre la gestion de la mobilité encore plus difficile à l’avenir.

 

Deux exemples qui montrent qu’il y a encore du chemin à faire….pour nos autorités communales !

                                                                        

                                                                                                           * Ancienne "Une" de la page d'accueil  parue le 16.11.16

 

 

 

 

__________________________________________________________________________

 L’espace public : une priorité dans l’écoute et le dialogue!  36

 Waterloo a connu ces dernières semaines quelques belles démarches citoyennes qu’il convient de saluer démontrant l’engagement d’habitants qui, à travers des groupements de riverains, d’associations, à l’instar d’AIQW (Association Inter Quartiers de Waterloo), s’impliquent, pour veiller à préserver la qualité de vie de notre commune.

Tout d’abord, une interpellation au Conseil communal, le 3 octobre dernier, d’un habitant du quartier du Faubourg-est à propos d’un changement de circulation décidé sans concertation avec toutes les parties impliquées. 

Ensuite, l’action et la mobilisation menées par le Comité Chenois sur un projet immobilier de nature à modifier sensiblement la configuration du quartier place Capouillet. Enfin une consultation réalisée par le collectif ‘Capouillet pour tous’ sur un projet de réaménagement de la place et destinée à alimenter la réflexion et les alternatives sur le projet déposé. 

A chaque fois, le même constat : absence ou peu d’explications, de dialogue, de concertation. Il est temps de changer de méthode !
 Ces belles initiatives locales démontrent que la mobilité et l’aménagement du territoire sont au cœur des préoccupations des Waterlootois.

Des enjeux qui, comme ne cesse de le répéter MVW-CDH, sont insuffisamment pris en compte aujourd’hui et sur lesquels MVW-CDH demande une nouvelle fois que la Bourgmestre et son équipe travaillent en priorité et en concertation.

 

                                                       *Ancienne "Une" de la page d'accueil  parue le 12.10.16

 

__________________________________________________________________________

 

Les jeunes entrepreneurs doivent-ils être optimistes ? 35

Regarder le journal télévisé ou ouvrir le journal peut parfois donner des idées noires. Licenciements, conflits, crise climatique, … la liste est longue. Et pourtant, nous vivons une époque passionnante. De nombreux jeunes ont créé une société ou lancé une activité. Beaucoup surfent sur les fantastiques possibilités qu’offre Internet. Grâce au web, nous pouvons offrir nos produits, faire connaître nos services, recevoir les questions et commentaires des clients, même avec de petits budgets.

La commune de Waterloo peut-elle encourager ces jeunes ? Oui! Elle ne doit pas hésiter à mettre ses ressources au service du dynamisme des jeunes. Par exemple en s’assurant que de jeunes entreprises trouvent facilement des locaux, espaces de co-working ou de stockage. 

 Suggestion : pourquoi le " Waterloo-Info" ne mettrait-il pas en valeur une fois par mois une jeune entreprise locale avec une grande photo en première page ? La population résistera bien une fois par mois à l’absence de photo de la Bourgmestre ou d’un échevin :) 

 Faciliter la constitution de réseaux d’entreprises, par exemple en réunissant les jeunes entreprises de Waterloo, ou en les faisant connaître aux plus grandes. La commune pourrait aussi encourager les jeunes entreprises aux marchés publics.

Une de mes priorités est de veiller à une commune accueillante pour les jeunes entrepreneurs.

L'année dernière, une rencontre avec des entrepreneurs de la région avait été organisée avec succès (voir ici), elle m’a donné envie de relancer un évènement sur l'entreprenariat cette année. La date sera fixée prochainement, et nous espérons vous y voir nombreux!

Valentine Percy
Conseillère communale

                                                                                                                                                                                                                                        11.10.16

 __________________________________________________________________________

 

Mobilité : une approche globale indispensable*     34

MVW constate que son action sur la Mobilité à Waterloo fait bouger la Majorité : il y a plus de concertation avec les habitants au travers des réunions des quartiers. Néanmoins, la gestion concrète du dossier Mobilité pourrait encore être améliorée. La décision de mise en sens unique d’un tronçon de l’avenue Marie-Louise au Faubourg-Est l’illustre : alors que la réunion du quartier n’est programmée qu’en novembre, brusquement le 17 juin nous apprenions cette mise en sens unique pour un test de 6 mois, détournant ainsi une partie du trafic de transit de l’avenue Reine Astrid vers les avenues Claire, Malmaison, Hirondelles, Merles, Sansonnets, Petits Champs…

 
Le tronçon en sens unique de l’avenue Marie-Louise commence ici et oblige les véhicules
à tourner dans l’avenue de la Malmaison, d’où circulation de transit augmentée

Pour réduire les conséquences néfastes de cette décision, les riverains de l’avenue Claire, avertis par MVW, ont pu obtenir « in extrémis » un sens unique et la Commission Mobilité communale consultée seulement le 25 août, a pu faire accepter un phasage des feux du carrefour avenue Reine Astrid/ chaussée de Bruxelles pour éviter l’engorgement total du centre. Mais des adaptations insuffisantes : les habitants des autres avenues du quartier risquent de subir une augmentation du trafic et donc des nuisances.

La mise en œuvre par la Majorité d’une solution plus globale aurait eu pour effet de diminuer les nuisances subies par les habitants de tout le quartier et d’éviter le présent imbroglio. Un constat valable pour les autres quartiers !

Pour trouver la meilleure solution pour chaque quartier, en concertation avec leurs habitants MVW suggère que la commune se fasse conseiller par des spécialistes en Mobilité. Il est en plus indispensable de faire réactualiser le plan de Mobilité de 2009 suite à la création postérieure de plusieurs gros lotissements tels que Bella Vita, Contrôle technique, Building Capouillet…

Au-delà de ces mesures urgentes, MVW demande une meilleure vision à long terme de la gestion de l’Aménagement du territoire et de la Mobilité.

*Article paru dans le Waterloo- Info du 13 octobre 2016 sans la photo

  

__________________________________________________________________________

 
Bis repetita placent, Madame la Bourgmestre ! *  33

Après le Waterloo Info du 23 juin dernier, quelle bonne surprise de découvrir sur le blog Sud Info Waterloo que la vision de la Bourgmestre sur sa commune exposée lors d’un dîner du Rotary de Waterloo … reprend les lignes de force défendues et répétées par MVW-CDH !

Quel plaisir de lire que sur le plan de l’aménagement du territoire, il est temps de se poser ! Que la question de la mobilité doit être au centre des projets à développer ! Qu’un effort doit être réalisé pour garder nos jeunes dans la commune et leur donner accès à des logements abordables ! Que le projet immobilier du centre n’est peut-être pas là où devrait battre le cœur de Waterloo ! Qu’il est nécessaire d’avoir une vision globale plutôt que de regarder chaque projet individuellement !
Plus encore : au dernier Conseil communal, la Bourgmestre fait approuver une Convention d’aménagement du centre au-delà du périmètre étriqué du " Cœur de ville", ce que nous réclamions depuis longtemps !

A nouveau MVW-CDH se réjouit de constater que les questions qu’il pose et les propositions qu’il formule sont prises au sérieux par la Majorité!
En cette veille de rentrée scolaire, formulons le vœu que les actes suivront. Il est temps de se (re)mettre tous au travail !

                                                           *Ancienne "Une" de la page d'accueil  parue le 06.09.16            

                                                                                    

______________________________________________________________________________

 

Merci Madame la Bourgmestre !*   32

Il n’aura échappé à aucun lecteur attentif du Waterloo-Info que la Tribune libre publiée le 23 juin dernier (n°1397) reprenait certaines lignes de force défendues par MVW-CDH : préservation de la qualité de vie à Waterloo dans le souci de l’intérêt général, actions à prendre en matière d’urbanisme, de mobilité, d’accès au logement pour les jeunes, … l’article allant même jusqu’à porter un regard critique sur le développement de Waterloo les 30 dernières années et à reprendre des questions essentielles posées par notre groupe pour l’avenir de notre commune!

 

Non, ce n’est pas MVW-CDH qui a rédigé cette Tribune mais la Bourgmestre au nom du MR de Waterloo !

 

MVW- CDH se réjouit de constater que les questions qu’il pose et les constats qu’il dresse sont enfin repris par la majorité!

 

MVW-CDH sera attentif à ce que les propos de la Majorité ne restent pas des vœux pieux et soutiendra toute action permettant d’apporter et mettre en œuvre les réponses adéquates pour mieux vivre à Waterloo!

 

                                                               * Ancienne "Une" de la page d'accueil  parue le 05.07.16                        

 ______________________________________________________________________________

  

Et si on faisait autrement… *      31

C’est le titre d’une belle initiative et d’une exposition qui vient de s’ouvrir à l’Espace 
Bernier[1]. Nous osons croire qu’il inspirera nos édiles communaux, au vu de l’intérêt qu’ils ont marqué à la démarche par leur présence en nombre au vernissage le vendredi 3 juin.

Faire autrement, c’est précisément la demande de MVW-CDH et le sens des propositions émises par notre groupe pour un bon nombre de politiques menées actuellement par la Majorité communale comme le logement, la mobilité, l’urbanisme ou l’aménagement du territoire.
Ainsi, on se réjouit d’entendre la Bourgmestre dire et redire que notre commune a atteint un niveau de densité de population suffisant. Mais au-delà des mots, nous attendons des gestes !                        

 

Faire autrement, ce n’est pas seulement un souhait, c’est une nécessité!  

 

[1] Et si on faisait autrement ? Expo-vision citoyenne initiée par le Centre culturel Espace Bernier et la Maison des Jeunes de Waterloo. Du 3 au 24 juin 2016 à l’Espace Bernier. Infos : www.centre-culturel-waterloo.be

 

                                                                                * Ancienne "Une" de la page d'accueil parue le 07.06.16

 ______________________________________________________________________________

 

Un printemps peut en cacher un autre…*     30

Nous vous l’annoncions. C’est désormais chose faite. Valentine Percy est notre nouvelle conseillère communale depuis ce 25 avril 2016! Un vent printanier de jeunesse et de dynamisme souffle sur le Conseil communal ! Un beau défi de poursuivre l’action menée avec tant de dévouement et d’énergie minutieuse par Etienne Fabri d’Enneilles pendant 34 ans au Conseil communal et au CPAS à qui une fois encore je tiens, au nom de MVW-CDH, à exprimer ma gratitude pour cet engagement fidèle au service de tous les Waterlootois.

Mais Waterloo connaît malheureusement un printemps moins radieux…Plusieurs projets immobiliers semblent pousser aussi vite que des mauvaises herbes…Plusieurs projets sont annoncés au Chenois, mais aussi Chaussée de Louvain, Chaussée de Bruxelles, sans oublier le « Cœur de Ville », …   A chaque fois le même constat : aucune approche globale urbanistique, aucune étude globale d’impact sur la mobilité. 

Il est temps de mettre un moratoire sur ces projets dans l’attente d’une vision urbanistique et de Mobilité globale pour l’ensemble de la commune.

                                   *
Ancienne "Une" de la page d'accueil parue le 03.05.16

 

 ______________________________________________________________________________

 Un souffle printanier sur le Conseil communal ! *           29    
Passage de relais important au sein du groupe MVW. C’est la jeune et dynamique Valentine Percy (23 ans) qui succède à notre Conseiller communal Etienne Fabri d’Enneilles qui a démissionné pour raisons de santé.
Dans l’exercice de son nouveau mandat, notre nouvelle Conseillère, déjà engagée en politique au cdH depuis quatre ans, entend continuer avec Bernard Catala, l’action politique menée par MVW visant à renforcer la qualité de vie de nos concitoyens.
MVW tient à exprimer sa gratitude à Étienne Fabri pour sa fidélité à nos valeurs humanistes et à ces 34 années de travail rigoureux au service des Waterlootois. Aucun dossier, aucune phrase même n’échappaient à la vigilance de notre Conseiller! Sans parler des nombreuses questions d’actualité qu’il posait en fin de séance.
A ce propos, on se demande pourquoi notre journal communal Waterloo-Info ne relaye pas les questions et réponses qui sont posées. Le débat démocratique et l’information n’en seraient-ils pas renforcés ?
En attendant, je vous invite à consulter notre site http://cdh-mvw.be/ sur lequel vous retrouverez toutes les interventions et questions des représentants MVW au Conseil. Vous y trouverez également différents articles consacrés à la vie communale, notamment la rubrique à succès consacrée aux échos de nos quartiers ou une suite d’articles sur l’offre à Waterloo de logements pour les seniors.
Pour être certain d’être tenu au courant des derniers articles, nous vous invitons à vous inscrire via le site à notre lettre d’information.

Jean-Michel Cassiers et l’équipe MVW

 * Article paru dans le Waterloo Info du 14/04/2016

______________________________________________________________________________

 Le passage de relais au sein des Conseillers communaux MVW-CDH (25.04.2016) 28

       

 Etienne Fabri d'Enneilles                                      Valentine Percy


Le dernier message d'Etienne Fabri d'Enneilles

 Au revoir et Merci ! *
C’est avec une certaine émotion que je prends la plume pour la dernière fois dans le cadre de cette Tribune libre. J’ai en effet, pour des raisons de santé, pris la décision de démissionner de mon mandat de Conseiller communal. Une double émotion car au moment d’écrire ces lignes, la tragédie s’est abattue sur Bruxelles et la Belgique. Mes pensées vont aux victimes des attentats du 22 mars à Bruxelles et à leurs proches. Plus que jamais les valeurs d’humanisme dont notre société a temps besoin doivent être réaffirmées avec force.

C’est précisément ces valeurs humanistes défendues par MVW et le cdH qui ont guidé mon action politique pendant plus de 34 ans. Tout d’abord au CPAS pendant 7 ans et ensuite au Conseil communal où je n’ai eu de cesse d’œuvrer à intégrer plus de solidarité au cœur des politiques menées à Waterloo notamment sur le plan du logement et à veiller à ce que l’ensemble des Waterlootois y compris les moins nantis puissent mieux vivre à Waterloo.

Je souhaite également remercier toute l’équipe de MVW-CDH et, en particulier, mon collègue au Conseil Bernard Catala pour le travail que nous avons mené ensemble et qu’il poursuivra avec Valentine Percy, notre jeune et dynamique conseillère qui me succède au Conseil communal. Voilà un signe encourageant témoignant de l’investissement des jeunes en politique et qui je l’espère incitera de nombreux autres à s’engager également dans la vie de leur cité.
Merci enfin à celles et ceux qui m’ont soutenu tout au long de ces 34 années passées au service des Waterlootois.

 Etienne Fabri d’Enneilles

 

                                                                                                              *Article paru dans le Waterloo-Info du 7 avril 2016

______________________________________________________________________________

"Non vous n’aurez pas ma haine "¹ *    27

Nos premières pensées vont à toutes les victimes des attentats de Bruxelles ce mardi 22 mars 2016 et leurs proches. Ces actes odieux suscitent bien évidemment colère et tristesse. Ils ne doivent cependant pas nous guider à des attitudes de rejet des autres et de haine contre certaines communautés. Les Belges ne s’y sont pas trompés.

Il nous parait donc nécessaire de résister à la barbarie en appuyant davantage encore l’action politique à tous les niveaux sur un socle de valeurs humaines solides.
C’est précisément ce à quoi MVW-CDH travaille quotidiennement à Waterloo: mettre au centre de l’action politique les valeurs humanistes, donner priorité au mieux vivre dans notre commune.

Pour mener à bien cette politique humaniste, nous pouvons compter sur Beatrix Marchand au CPAS, Bernard Catala au Conseil communal qui sera rejoint par Valentine Percy qui reprend le poste d'Etienne Fabri d’Enneilles qui a démissionné pour raisons de santé. Pour l’honorer, nous publions (ndlr: ci-dessus rubrique 28) son dernier message.

Nous te saluons, cher Etienne, et comme toi nous sommes heureux d’accueillir Valentine qui aura la volonté de rencontrer, en humaniste convaincue, les préoccupations en particulier de sa génération.

L'équipe qui soutient nos mandataires a été réélue le 10 mars dernier lors d’une AG du CDH de Waterloo : Jean-Michel Cassiers (Président), Eric de Lannoy, Valentine Percy (Vice-Présidents) et Beatrix Marchand, secrétaire avec un comité qui compte de nouveaux visages. Toute l'équipe est plus que jamais déterminée à défendre avec fermeté et humanisme les valeurs de nos démocraties libérales.

Le drame qui s’est abattu à quelques kilomètres de Waterloo a suscité de nombreux gestes de solidarité ainsi que des messages d’amour et de paix. N n’est-ce pas précisément le sens de ce temps pascal? Nous vous souhaitons une fête de Pâques remplie d’espérance et de sérénité.

 

¹Propos d’Antoine Leiris, journaliste français, qui a perdu sa femme dans les attentats de Paris.
 

                                                                   * Ancienne "Une" de la page d'accueil parue le 25.03.16

 

______________________________________________________________________________

Réfugiés et mobilité *    26 

Deux mots qui résonnent tristement dans notre quotidien. Deux réalités qui ne peuvent nous laisser indifférents. Deux enjeux qui imposent des choix politiques courageux à commencer au niveau communal!

MVW-CDH réclame d’urgence des gestes concrets de la part de nos autorités communales.
Certes l’accueil des premiers réfugiés semble enfin se concrétiser. On s’en réjouit même si les mesures sont encore timides.

Par contre qu’en est-il du côté de la mobilité ? Combien de temps perdrons-nous encore chaque semaine bloqués dans la traversée de notre belle commune ? Où sont les calculs d’impact sur la mobilité des nouveaux projets immobiliers annoncés ?

Une commune fleurie, c’est bien, une commune accueillante et à mobilité durable c’est encore mieux !

                                                    * Ancienne "Une" de la page d'accueil parue le 02.03.16                                 

______________________________________________________________________________

Un an après un changement précipité de maïorat, quels sont les principaux défis pour les responsables communaux à Waterloo* ? 25

MVW est un partenaire engagé pour le mieux vivre à Waterloo. Voici les principaux défis pour Waterloo  à mi- législature :

- Le plan de Mobilité interne à Waterloo, vers Bruxelles et les communes voisines va-t-il enfin être mis à jour et réalisé ?

- Le projet cœur de ville va-t-il être profondément modifié, notamment pour ne pas paralyser le centre et pour éviter la construction de buildings de 15m de haut à dix mètres du quartier résidentiel voisin? (le 8 mars, à 18h30, réunion publique de présentation du projet à la salle Jules Bastin)

- Le magnifique Triage Sainte- Gertrude et ses bonnes terres agricoles sera-t-il préservé ?

- Le Bois des Bruyères sera-t-il préservé dans son intégralité ou une voirie sera-telle tracée dans le Bois vers un futur lotissement ?

- Le bilan énergétique des bâtiments communaux sera-t-il fait et les économies d’énergie planifiées et communiquées ?

- Le piétonnier à travers le site de Bella Vita vers l’avenue Beau Séjour sera-t-il réalisé pour favoriser la mobilité piétonne dans le quartier faubourg ? Des aménagements de mobilité autour du site seront-ils étudiés et réalisés pour améliorer les nuisances du trafic ?

- Des logements accessibles aux jeunes et aux personnes âgées seront-ils mis en œuvre (maison kangourou…) ?

- Un deuxième home "Gibloux" verra-t-il le jour ?

- Les déchets seront-ils mieux recyclés et valorisés et disposerons-nous enfin d’une déchetterie accessible et bien organisée ?

- Les media communaux seront-ils plus ouverts à la Minorité et à tous ?

- Les gros projets à venir seront-ils développés dans la transparence, le dialogue et le respect budgétaire?

Je note un élément positif ce 22 février au Conseil communal : la proposition de motion RER, introduite par MVW et adaptée par la commune, a été votée à l’unanimité ; par ce fait la Majorité reconnait le rôle constructif de la Minorité. Guidé par un esprit humaniste, je continuerai à travailler pour renforcer la Qualité de vie de mes concitoyens !

Pour Mieux Vivre à Waterloo (MVW) Bernard Catala 

 

 *Article paru dans Waterloo Info du 10/03/2016

 ______________________________________________________________________________

Le RER Waterloo 2016 : MVW propose une motion à voter à l’unanimité par le Conseil communal à Waterloo. 24


La publication du présent article dans le Waterloo-Info du 3 mars 2016 a été refusée par l'échevin de l'information, d'où le communiqué de presse ci-après.

 Censure à Waterloo ?

Ce jour MVW a appris que l’article rédigé pour le Waterloo-Info, qu’Etienne Fabri d’Enneilles, conseiller communal MVW, souhaitait voir publié, a tout simplement été supprimé : l’échevinat de l’information a jugé unilatéralement  que celui-ci n’était plus d’actualité !
 
Nous sommes vraiment choqués par cette procédure qui s’apparente à une censure.
 
Non seulement l’article (voir ci-dessous) indiquait clairement qu’il avait été écrit AVANT le Conseil communal et donc qu’il tenait compte de l’évolution de l’actualité, mais en plus un contact téléphonique postérieur avec MVW avait confirmé notre volonté de publier cet article tel quel dans le Waterloo- Info de ce 3 mars.
 
Ci-après le texte intégral qui devait paraître ce 3 mars : sa lecture démontre que RIEN ne justifiait cette interdiction de publication, SAUF une volonté d’empêcher l'opposition de pouvoir s’exprimer ! 
 
Pour MVW, Jean-Michel Cassiers (0486.09.06.95)

Comme au Conseil provincial, j’espère qu’au Conseil communal de ce 22 février TOUS les Conseillers voteront la motion sur le RER déposée par mon groupe (cet article a du être transmis au journal avant ce Conseil) !

Dans notre motion nous demandons à la Ministre compétente au Gouvernement fédéral ainsi qu’à la direction d’Infrabel qu’ils éclaircissent leur position sur les investissements prévus pour les lignes RER vers Waterloo/Nivelles, et vers Ottignies ainsi que sur le timing envisagé pour l’achèvement des travaux dans des délais raisonnables ; le Collège communal est chargé de l’exécution de la présente motion que vous retrouvez in extenso sur le site MVW.


Cette mobilisation de tous, au-delà des clivages traditionnels, pour une réalisation rapide du RER est une nécessité pour notre commune et notre région au cœur de l’Europe. Les pays voisins fustigent la région de Bruxelles et les 2 Brabants pour leur " immobilité " en matière de mobilité ; en effet la perte de temps, les couts économiques et environnementaux sont parmi les plus élevés en Europe !


Cette démarche n’est qu’un aspect d’une politique globale de Mobilité que MVW continuera à promouvoir avec force en 2016, tels que la création d’un ring nord de Waterloo (entre la N5 et le Ring Est) pour désengorger le centre et un remaniement complet du projet "Cœur de ville" pour une mobilité qui tienne compte de la qualité de vie des quartiers résidentiels voisins.

Dans cette matière comme dans les autres, c’est un esprit humaniste qui continuera à guider mon action !

Pour Mieux Vivre à Waterloo (MVW) Etienne Fabri d’Enneilles

NDLR : une motion a été votée à l’unanimité, voir rubrique propositions

                                                                                                                                      03.03.16
 

 ______________________________________________________________________________

 Notre engagement…* 23

Fin 2015 nous formulions le vœu pour 2016 que la gestion communale soit axée sur une vision à long terme performante, audacieuse, courageuse et empreinte d’humanité.

La politique d’accueil des réfugiés par notre commune ou plutôt l’absence de politique d’accueil est malheureusement un exemple supplémentaire de ce manque de vision également constaté pour les enjeux de mobilité, de logement, d’urbanisme sans oublier l’équilibre budgétaire menacé par l’impact des mesures fédérales fiscales dites ‘tax shift’ et que les autorités communales semblent délibérément sous-estimer largement!

Il est grand temps que nos autorités communales prennent rapidement des mesures d’accueil dignes d’une commune qui se veut rayonnante sur le plan international et que l’accueil ne soit pas réservé qu’aux touristes qui visitent notre belle commune pour son histoire et passé prestigieux.

 En 2016, vous pourrez compter sur MVW-CDH pour veiller à inscrire l’humain au cœur des priorités et actions communales et pour travailler à un réel Mieux Vivre ensemble à Waterloo.

                                                                                          *  Ancienne "Une" de la page d'accueil  parue  le 03.02.16

                                                                                                                  

__________________________________________________________________________

Waterloo un avenir en ?     22
Au lieu de tirer le bilan traditionnel à la mi-parcours de cette mandature communale, nous préférons nous focaliser sur huit défis qui pourraient positivement ou négativement impacter la Qualité de vie des Waterlootois.

1) Un management différent de l’aménagement du territoire
La Bourgmestre et sa Majorité continueront-elles la politique des coudées franches aux promoteurs immobiliers ? Ou vont-elles enfin manager cet aménagement avec les outils légaux prévus à cet effet, non vraiment utilisés actuellement, tels un schéma de structure, un plan à long terme d’urbanisme…, et restituer ainsi au pouvoir politique local son rôle de vrai arbitre ?

Un premier élément de réponse pourrait être donné dans le dossier en cours "Cœur de ville " : la Majorité aura-t-elle le réalisme et le courage de réviser complètement sa configuration actuelle bien éloignée des besoins et attentes des Waterlootois ?

 

 " Un Cœur de ville "  bien trop commercial…

 2) Lancement d’un nouveau plan de circulation
Verrons-nous enfin la présentation d’un plan prospectif de circulation dans nos quartiers accompagné d’un planning d’exécution ? Ou devrons-nous attendre que plusieurs projets type "Belle Vita" (600 à 800 habitants et voiture supplémentaires) plombent totalement la qualité de vie de nos quartiers ?

 
Pour éviter l’étouffement de nos quartiers…


 3) Préservation du triage Sainte-Gertrude et du Bois de Bruyères
Nos derniers espaces verts proches seront-ils totalement préservés ou les promoteurs auront-ils là aussi le champ libre ?
Suite à une pétition signée par plus de mille personnes et aux actions de plusieurs associations coordonnées par l’AIQW (Association Inter Quartiers de Waterloo- asbl), la bourgmestre a déclaré son intention de ne pas autoriser le lotissement du triage actuellement.
Nous la soutenons mais nous constatons en même temps que le promoteur " Immobel ", qui lotira l’ancien parking Fiat sans doute en 2017 (200 ou 300 appartements ?), a déjà acquis en plus 8 hectares derrière cet ancien parking. Or, il s’agit de champs du triage Sainte-Gertrude actuellement cultivés par la ferme Sainte Gertrude : est-ce pour y planter des choux ?

 
Un Triage poumon vert ou futur lotissement ?

 

4) Développement d’une politique de logement en faveur des jeunes et des seniors
La Majorité lancera-t-elle réellement une politique de logements à prix abordables pour accueillir de jeunes couples à Waterloo et y maintenir les jeunes et les personnes âgées ?

Nous pouvions espérer un début d’exécution avec un terrain, sis en lisière du complexe Bella Vita, pour 3 logements sociaux ou moyens, donné gratuitement en 2014 à la commune par le promoteur Immobel ; cette donation fut réalisée grâce à la convention obtenue par AIQW (Association Inter Quartiers de Waterloo asbl) suite à son recours au Conseil d’état contre Immobel- Bella Vita.

Mais curieusement, le fonctionnaire délégué du Brabant wallon s’oppose à la réalisation des 3 logements sans motiver par écrit sa nébuleuse décision.
Pourquoi cette attitude ? La Commune a-t-elle été suffisamment convaincante ?
Face à cette situation, nous avions demandé, lors de la discussion de ce point en Conseil communal, que cette parcelle reste affectée à la construction des 3 logements sociaux prévus ou à tout le moins de remplacer la mention "abandon" du projet par "report"   de celui-ci. La Majorité a refusé notre proposition.

 Faute de nouvelle affectation dans les 4 ans, cette situation entraînerait une perte pour la commune de plus de 200.000€ ! En attendant, le manque de logements accessibles aux jeunes est de plus en plus criant. Et cette politique a également un impact négatif sur la taxe communale à l’impôt des personnes physiques : une commune confrontée à une perte de revenus grandissant du fait d’une forte augmentation des retraités, non compensée par l’arrivée de personnes en pleine activité professionnelle.

 

 
Vue du terrain en lisière de Bella Vita appartenant à la commune
 

 5) Mise en en œuvre d’un projet global de Mobilité
Waterloo va-t-il enfin développer un projet de Mobilité global et moderne, en collaboration avec les communes avoisinantes ?

 Un premier pas attendu est la réactualisation du plan de Mobilité de 2009 suivi d’une étude sérieuse d’un contournement Nord de Waterloo entre l’échangeur Derscheid sur le ring ouest et la chaussée de Bruxelles (ou de Waterloo). Il éliminerait 50% du trafic de transit !

 
Limite Rhodes/ Waterloo : place pour un contournement !

 

  

6) Une gestion financière proactive sur le long terme
L’État fédéral se déleste de plus en plus de ses obligations sociales et sécuritaires sur les communes (chômeurs en fin de droit, réfugiés zone de secours…) Est- ce tenable à long terme pour Waterloo ?

Actuellement, la commune vit sur ses petites réserves ; l’endettement diminue, ce qui à court terme (2 ou 3 ans) permettra de combler une partie de l’absence de financement du Fédéral.
A moyen terme la situation deviendra plus critique : les pensions des policiers et édiles communaux, le financement des zones de secours, l’entretien des voiries, les augmentations de prestations du CPAS (vieillissement de la population, chômeurs éjectés de l’ONEM…) vont mettre à rude épreuve les finances de la commune.
Quelles mesures comptent prendre la Majorité pour faire face à cette situation ?

 

7) Une action politique qui pense le monde de demain
Privilégier le durable, la protection de l’environnement par une forte réduction et une valorisation des déchets, l’autonomie énergétique, l’implantation progressive de la Mobilité douce … Non, ces actions ne doivent plus être du domaine des rêves ou servir de paravent à quelques actions ponctuelles relayées par les média communaux !

Une vrai éducation et participation citoyenne de tous est nécessaire pour arriver à des résultats probants et réellement citoyens. Nous en sommes encore loin à Waterloo !
Pour s’en convaincre, voyez le niveau d’isolation et les frais élevés de consommation d’énergie de notre prestigieuse maison communale construite il y a moins de 20 ans. Or, la crise de l’énergie était à cette époque bien d’actualité !

 
À peine 20 ans et déjà obsolète énergiquement !

  

8) Des média communaux ouverts aux débats d’opinion
Nous souhaitons des médias moins dirigés et monopolisés uniquement par la Majorité actuelle et plus ouverts sur les débats d’opinion. La gestion actuelle de l’information pour mettre en avant les édiles communaux s’apparente à de la publicité électorale permanente ; les quelques lignes attribuées sur une année à l’ensemble de l’opposition ne permettent pas de débats réellement démocratiques ouverts vers les citoyens.

Le lecteur qui trouverait une photo d’un membre de la Minorité dans un Waterloo- Info de 2015, en dehors de celle publiée avec la petite rubrique politique (1x par an), recevra un prix de MVW-CDH !

 

 

 

Tels sont les principaux défis qui attendent la Bourgmestre !
MVW-CDH espère qu’elle aura le courage de donner la priorité à la Qualité de Vie des Waterlootois, qui, souvent dans le passé a été négligée au profit d’intérêts purement économiques Une politique dirigée dans ce sens trouvera un soutien de notre groupe.

Pour MVW-CDH, nos Conseillers communaux :
Bernard Catala, Étienne Fabri d’Énneilles

                                                                                                                                                     03.02.16

 

Encore plus d'archives?